Mes nouveaux discus sont morts… A cause de nitrates dans l’eau de mon aquarium?

9

Des nitrates dans l’eau de mon aquarium de discus? Est-ce dangereux?

Comme d’autres poissons, nous savons que les discus peuvent s’adapter à divers paramètres d’eau.

Il m’arrive d’ailleurs de rencontrer certains cas où les conditions de maintenance, la gestion de la qualité d’eau, défient les exigences connues de ce poisson.

Pourtant, il faut bien se garder de considérer ces cas particuliers comme des exemples à suivre. Car ceux-ci restent bien souvent des cas isolés; dont la « réussite » ne dure généralement qu’un temps.

Voici un exemple que j’ai pu rencontrer à plusieurs reprises: Celui des nitrates…

J’attire votre attention sur le fait que cet article présente des produits qui ne font l’objet d’aucun sponsoring ou monétisation pour leur présence dans cet article.

Quel niveau de nitrates pour les discus?

Comme vous l’avez découvert dans l’article « Comprendre les principaux paramètres de l’eau d’un aquarium« ; les nitrates sont le résultat de la filtration biologique.

Ceux-ci s’accumulent donc naturellement dans l’eau et sont tolérés par les poissons.

Néanmoins, il faudra surveiller cette valeur de nitrates…

Tout en gardant à l’esprit que la teneur en Nitrates augmente rapidement lorsqu’il y a beaucoup de discus dans l’aquarium…

Discus Red Melon 2015 Yann Hoiret

Afin de proposer une eau de bonne qualité (En ce qui concerne le paramètre Nitrates); je vous conseille d’éviter de dépasser les 25mg/L.

Les discus peuvent sans problème évoluer à des teneurs plus élevées, mais cela provoque une baisse de leur immunité (Résistance aux maladies), ou retarde la croissance des jeunes poissons.

De même, il ne faut pas oublier qu’en cas de forte baisse de la teneur en oxygène; les nitrates peuvent se transformer en Nitrites (Toxiques).

Ce paramètre doit être surveiller régulièrement. En règle générale, un test réalisé une fois par mois reste suffisant. Un test qui pourrait d’ailleurs être associé à la mesure des phosphates qui a tendance à provoquer les mêmes troubles.

Discus empoisonnés aux nitrates?

Certains discussophiles ont parfois une maintenance qui devient au fil du temps hasardeuse…

Confiant de leur réussite, il arrive que le rythme de leurs changements d’eau devienne irrégulier; et qu’ils ne rendent pas compte que la qualité du milieu se dégrade petit à petit.

Bien souvent; par manque de connaissance, par habitude, ou même par négligence le simple test de l’eau n’est plus fait.

Or les paramètres d’eau d’un aquarium ne sont pas figés; ils évoluent plus ou moins vite dans le temps.

Puis arrive le jour ou ces aquariophiles désirent agrandir leur groupe de discus. Et la… c’est la catastrophe. Ils s’étonnent alors de voir leurs toutes nouvelles acquisitions ne pas s’adapter à l’aquarium et mourir très rapidement…

Ils ne comprennent pas qu’un (ou plusieurs) discus acheté depuis peu puisse mourir si vite alors que les autres présents dans l’aquarium depuis longtemps semblent en bonne santé…

Est-ce la faute du vendeur?

Tu m'as vendu des poissons malades?
Il m’a vendu des poissons malades!!!

Si cela vous arrive: Après avoir écarté les éventuelles causes liées aux problèmes de transport ou d’acclimatation, je vous invite tout simplement à tester l’eau de de votre bac…

On trouve bien souvent quelques explications!

Dans le cas des nitrates; ceux-ci s’accumulent au fil du temps dans l’aquarium. Pour éviter des valeurs trop hautes, il faut assurer des changements d’eau réguliers et assez conséquents.

Si ces changements d’eau ne sont pas correctement effectués, la valeur nitrates de l’aquarium tend à augmenter lentement mais surement au fil des mois.

Les poissons présents dans l’aquarium supportent ce changement car il s’opère progressivement. La modification de leur environnement n’est pas brutale; ils s’adaptent…

Il m’est arrivé d’observer des discus ayant un comportement vif avec un bon appétit dans un bac à plus de 100mg/L de nitrates.

Toutefois, une telle situation ne saurait durer et il est ABSOLUMENT DÉCONSEILLÉ d’acclimater un nouveau discus dans ce type d’eau même si ceux déjà présents se portent bien !

Car aux stress du transport, de l’acclimatation, de la compétition pour s’insérer au sein d’un nouveau groupe s’ajoute un fort stress environnemental. On minimise alors les chances d’adaptation!

Bien sûr, de nombreux autres paramètres évoluent et peuvent causer des problèmes d’acclimatation pour les nouveaux poissons.

Mais l’exemple de mortalité survenue à cause d’une haute valeur de nitrates n’est pas rare… Alors qu’elle est pourtant facile à éviter!

Dans ce cas, le vendeur n’y est pour rien…

Comment éliminer les nitrates dans mon aquarium?

Vous l’avez compris, les nitrates (Que les débutants confondent souvent avec les « nitrites ») ne sont pas d’une toxicité comparable à l’ammoniac ou aux nitrites.

Il faut aussi noter que toutes les espèces de poissons n’ont pas le même degré de sensibilité en ce qui concerne la quantité de nitrates présents dans l’aquarium.

Néanmoins, et pour les raisons que nous avons vu plus haut, il convient de se soucier de conserver des valeurs basses. Pour cela, il existe plusieurs méthodes…

Les changements d’eau pour limiter les nitrates de mon aquarium

Exemple de stockage de l'eau pour plusieurs aquariums de discus

Et oui… On ne le répètera jamais assez, mais les discus apprécient les changements d’eau!

Ceux-ci permettent entre autre de stabiliser la quantité de nitrates présents. On retire de l’eau chargée en nitrates pour la remplacer par de l’eau qui n’en contient pas.

Grâce au suivi effectué à l’aide d’un test nitrates; l’aquariophile pourra définir si la fréquence et les proportions de changements d’eau sont suffisantes.

Dans le cadre d’une maintenance d’ornement, il faut s’attendre à changer au moins 30% du volume de son aquarium par semaine.

La ou un aquarium d’élevage ayant de fortes densités de poissons requerra ce même volume (voir bien plus) tous les trois jours.

Vous l’aurez compris, cela sera directement lié à la quantité de poissons hébergée et plus particulièrement à la pollution organique générée par l’ensemble du « système aquarium ».

Il est aussi évident que l’impact de la pollution engendrée par huit discus maintenus dans un aquarium de 250 litres ne sera pas la même si ceux-ci sont hébergés dans 600 litres d’eau.

C’est pourquoi j’insisterai sur la nécessité d’effectuer un bon suivi des paramètres de l’eau de l’aquarium.

Attention toutefois à deux choses importantes…

Il faudra bien entendu veiller à ce que l’eau utilisée pour les renouvellements partiels de l’aquarium soit elle même exempte de nitrates.

En effet, l’eau du robinet est considérée comme potable jusqu’à une valeur de 50mg/L en France. Ce qui est bien au dessus de ce qui est recommandé pour nos discus…

Attention par conséquent de bien vérifier l’eau que vous utilisez… Toutes les régions et réseaux ne se valent pas. Sans oublier qu’il peut y avoir des fluctuations saisonnières.

Suivi de qualité d'eau potable en France

Site du ministère chargé du suivi de la qualité d’eau potable en France

Il ne s’agit pas là de s’alarmer mais d’être conscient de certaines particularités qui peuvent exister.

Pour mes amis lecteurs français, je vous laisse consulter le suivi de la qualité de l’eau du robinet de votre commune sur le site du Ministère des solidarités et de la santé.

Pour mes amis lecteurs de l’étranger, n’hésitez pas à me dire en commentaire (En bas) s’il existe de tels sites internet dans votre pays.

Ne pas confondre complément d’eau et changement d’eau…

Pourquoi changer l'eau de l'aquarium
Schéma simplifié de l’impact du complément d’eau d’évaporation

La seconde chose que je voulais évoquer concerne la définition propre du changement d’eau de l’aquarium.

Très souvent j’entends des aquariophiles me dire: « L’eau de mon aquarium est régulièrement changée; dès qu’elle s’évapore, j’en remets!« 

Et c’est ici aussi une erreur classique. Car il faut bien garder à l’esprit que ce qui s’évapore c’est de l’eau H2O seul.

Tout ce qui dissous dans l’eau ne s’évapore pas (Minéraux, nitrates, phosphates etc…). Au contraire, ces éléments restent et donc se concentrent. Autrement dit, le complément d’eau lié à l’évaporation ne peut pas se substituer à un « Changement d’eau ».

Changer l’eau de son aquarium signifie remplacer à volume égal. Un remplacement qui devra d’ailleurs s’effectuer avec l’aide d’une cloche à sable pour les bacs ayant du sable au fond.

On retire donc de l’eau « H2O » qui contient (Nitrates, Phosphates, minéraux etc…) pour la remplacer par de l’eau avec des minéraux (Avec une quantité à définir), mais sans nitrates ni phosphates.

Pour compléter l’évaporation, veillez par exemple à utiliser de l’eau osmosée pure (Sans minéraux ou très peu).

Comment faire baisser le taux de nitrates dans un aquarium
Le changement d’eau permet de remplacer l’eau chargée en substances indésirables et de stabiliser certains paramètres (Par exemple la teneur en minéraux).

La filtration pour réduire les nitrates de mon aquarium

Hormis l’action essentielle du changement d’eau, il existe certains moyens pour faire baisser le taux de nitrates dans un aquarium, ou même maintenir leur teneur au plus bas.

L’une de ces méthodes consiste à modifier ou « customiser » la filtration…

Les bactéries du filtre pour baisser le taux de NO3- ?

Siporax SERA Support bactérien pour éliminer les nitrates dans l'aquarium
Le support bactérien Sera Siporax

En effet, il existe des marques proposant des éléments de filtrations ou encore des bactéries en bouteille assurant une baisse des nitrates.

En ce qui concerne les éléments de filtration, le principe naturel qui se met en place est appelé la dénitrification.

Parmi ces médias de filtrations nous pouvons citer le « De Nitrates » de Seachem ou le « Siporax » de Sera Gmbh très répandu en Europe.

Close up SERA SIPORAX Support bactérien filtre aquarium

Le Siporax est pourtant à mon sens peu connu pour sa faculté à éliminer les nitrates de l’eau…

Il existe même des études démontrant l’efficacité du siporax sur la diminution de la teneur en nitrates.

Voici ci dessous la vidéo proposée par le fabriquant. Et présentée comme vous le verrez par Dieter Untergasser bien connu des experts du Discus… (Version française ou anglaise)

SIPORAX Version française (Avec un bel accent allemand!)
SIPORAX version anglaise

La dénitrification grâce à un polymère…

Balance Balls Proline Tetra Anti nitrates pour aquarium
Balance Balls de la société Tetra

Un autre procédé proposé par exemple par les sociétés Tetra ou JBL (JBL BioNitratEx) s’appuie sur l’ajout d’un polymère dans la filtration.

Se présentant sous la forme de boules à placer dans la filtration, ce matériaux devient au fil des jours un support pour un biofilm épais. Sous celui ci, la teneur en oxygène devient très faible, rendant le processus de dénitrification possible par l’action de bactéries spécifiques.

Pour avoir testé le « Balance Balls » de Tetra dès sa sortie il y a quelques années, son effet en condition professionnelle (forte densité de poissons) fût notable.

Ci dessous une petite vidéo réalisée par la société Tetra présentant le principe de fonctionnement.

Les résines anti nitrates

Diverses marques proposent leurs résines échangeuses d’ions absorbant les nitrates et se régénérant avec du gros sel.

Parmi elles nous pouvons citer par exemple le « JBL NitratEx ».

Résine anti nitrates

Cette méthode devrait à mon sens être utilisée comme une réponse rapide face à une situation devenue urgente à régler.

Un outil que l’on peut considérer intéressant le temps de reprendre une bonne gestion de l’eau de l’aquarium. A voir aussi: Quelle eau pour les discus

Les plantes pour éliminer les nitrates de l’aquarium?

Discus Heckel en aquarium planté chez Eddy Leysen Belgique
Discus sauvages maintenus en aquarium planté (Chez Eddy Leysen Belgique)

Plantes aquatiques

Les plantes aquatiques vont puiser dans le stock de nitrates qui s’est accumulé dans l’aquarium. Celles-ci ont en effet besoin d’azote pour leur développement.

Mais à moins d’avoir une plantation luxuriante (Ce qui est rarement le cas pour un aquarium de discus); on ne pourra guère compter sur elles pour une épuration significative.

D’ailleurs, selon Diana Walstad (USA) celles-ci préfèrent même d’autres sources d’azote telles que l’ammonium.

Diana Walstad présente dans son ouvrage « Ecology of the planted aquarium » un phénomène moins connu selon lequel la majorité des plantes aquatiques préfèrent puiser l’azote (N) dans l’ammonium ou les nitrites plutôt que dans les nitrates…

Les plantes émergées de type Pothos

Pothos pour éliminer les nitrates de l'eau d'aquarium

Si vous parcourez l’internet, vous trouverez un bon nombre de vidéos et articles évoquant la capacité des « Pothos » (Epipremnum aureum) à puiser les nitrates présents dans l’eau.

Une étude disponible à la « National University of Singapore » de 2010 démontre en effet que cette plante est capable de diminuer significativement la teneur en nitrates de l’eau.

Par contre, ces bons résultats sont à analyser afin d’évaluer l’impact que cette méthode pourrait avoir sur un aquarium.

Dans cette étude, la baisse de la valeur nitrates (Forme de phytoremédiation) est obtenue grâce à l’action huit boutures de deux feuilles plongées dans quatre litres d’eau. Ceci étudié sur diverses concentrations allant jusque 200 mg/L de nitrates.

Etude Université de Singapour sur les Pothos
Etude de LIM MEI HUI, Daphne 2010

Il faudra huit semaines pour obtenir une valeur à 40 mg/L de nitrates en partant d’une concentration d’origine à 200 mg/L. Alors qu’il ne faudra que quatre semaines pour éliminer jusqu’à 97% d’une valeur d’origine à 50 mg/L de nitrates.

La question de l’intérêt de l’utilisation des Pothos avec pour objectif principal de baisser la valeur de nitrates à l’échelle d’un aquarium de discus se discute.

Si l’on extrapole par exemple la quantité de plantes nécessaire à l’épuration des nitrates pour un aquarium de 350 litres (92 gallons), cela reviendrait à avoir une sacrée installation végétale…

Sans compter que l’étude est réalisée sur une teneur en nitrates fixe de départ alors que la valeur nitrates dans un aquarium ne cesse de croitre.

De plus, de nombreux facteurs tels que la lumière (intensité, durée, qualité), la température etc… seront des éléments qui influenceront grandement la faculté de la plante à capter les nitrates de l’eau.

Je pense qu’il faut retenir ici qu’il a été prouvé scientifiquement que la « Pothos » (Epipremnum aureum) capte les nitrates, mais qu’il faut relativiser son effet pour une utilisation sur de grand volumes tels ceux que l’on utilise pour la maintenance des discus.

Les Pothos peuvent toutefois représenter un bon complément d’épuration (En plus d’offrir d’autres atouts non discutés ici); et que leur aspect décoratif reste indiscutable.

Pour résumer sur les nitrates en aquarium…

Les nitrates dans l'aquarium

Vous l’aurez compris, ce paramètre d’eau restera un élément à surveiller régulièrement tout au long de la vie d’un aquarium.

Leurs toxicité n’a pas de commune mesure avec les autres composés organiques que sont l’ammoniac ou les nitrites. Mais à l’instar d’autres éléments comme les phosphates, ceux ci affaiblissent le poisson.

Une forte teneur en nitrates peut toutefois causer la mort rapide d’un discus nouvellement acheté.

La présence de nitrates dans l’aquarium doit être principalement maitrisée grâce à des techniques naturelles telles que les changements d’eau réguliers de fréquence et de quantité adaptées à chaque cas. Mais aussi avec l’utilisation de matériaux de filtration permettant la dénitrification; un phénomène naturel obtenu par l’activité de bactéries.

A forte dose, les nitrates peuvent se « retransformer » en nitrites très toxiques.

Leur présence est nécessaire à faible dose pour l’équilibre général de l’aquarium planté.

Certaines plantes peuvent aussi venir épauler l’aquariophile en complément des méthodes citées ci dessus.

Partagez vos expériences!

L’article touche à sa fin…

Si vous avez des méthodes fiables pour diminuer la teneur en nitrates de l’eau de votre aquarium; n’hésitez pas à les partager dans le partie commentaire de cet article.

Pour rester informé des nouveaux articles…

Inscrivez vous à la Newsletter de Fanatik-Discus!

Vous recevrez une notification directement par E.mail afin de vous prévenir de la parution des nouveaux articles.

La Boutique Fanatik Animals

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge international au France Discus show 2014 et 2016 d'Arvert, au Greek Discus Show 2014 d'Athènes, au Paris Grigny Discus Show 2015, 2017 et 2019, au FIDO concurso 2016, 2017 et 2018 Espagne, au Nordic Discus Show 2018 Suède, au France Discus Show 2018 de Cognac, à la Discusvrienden Discus competition 2018 et 2019 Pays-Bas.

9 commentaires

  1. Rien à rajouter,
    L’article est très explicite
    Félicitations

  2. Mickaël on

    Salut Yann, super récit merci encore

    Bon confinement

    Mickaël.

  3. Yann Hoiret on

    Bonsoir à tous et encore merci de vos commentaires!
    C’est toujours un vrai plaisir d’avoir vos retours… 😉

  4. Yann Hoiret on

    Hello Gary! Thanks for your comment!
    I guess sometimes a simple diagram helps to better understand…
    Really appreciated, thank you 🙂

  5. Yann Hoiret on

    Bonsoir Martial,
    Merci de votre commentaire, c’est toujours un plaisir de savoir qu’un article est utile aux lecteurs de Fanatik-Discus!
    Yann.H

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.