Meeting Discus: Paris-Grigny 2019

4

Je l’évoque régulièrement; les meeting discus sont des lieux de rencontres et de partages incroyables… Alors suivez moi pour découvrir les plus beaux discus vus lors du Paris Grigny show 2019… Venez aussi ressentir l’ambiance qui peut régner entre passionnés du MONDE ENTIER!!!

J’écris très souvent sur les discus, les concours, les variétés etc… Mais je crois qu’il ne faut pas oublier un aspect très important de notre hobby: Les rencontres et les belles découvertes que cela procure!

Hey…. Bien sûr, pas d’angoisse vous verrez des discus 😉

Meeting discus… à la rencontre des passionnés.

jury Paris Grigny discus show 2019
Andrzej Nowicki, Yann Hoiret, Cüneyt Birol, Tony Vaughan et Henri Bak
Jury 2019 du Paris Grigny Discus Show

Je tenez à évoquer ce sujet, car celui ci m’a encore une fois frappé durant ce concours Paris-Grigny 2019.

Animant le site web Fanatik-Discus depuis plus de dix ans maintenant, je ne saurais compter le nombre de contacts, messages ou rencontres que j’ai pu avoir. Un partage qui est un enrichissement de tous les jours.

Pour cette édition du Paris Discus Show, j’avais reçu de nombreux messages… Ceux-ci se concrétiseront par de bien belles surprises!

En effet, cette manifestation aura attiré des passionnés de lointaines contrées, preuve que le discus passionne tout autours du globe. Mais aussi que certains sont toujours prêts à faire des centaines voir des milliers de kilomètres pour converger au même endroit.

Pas plus tard qu’hier encore je rencontrais un fan de discus du Sénégal… Un signe de plus…

Les discus c’est top… mais les liens qu’ils nous permettent de tisser reste quelque chose qui me fascinera encore longtemps.

USA, Canada, Israel, Brésil, Pologne… Vous avez plus loin?

Avec le temps, il m’est arrivé de nouer de belles amitiés via mes réseaux sociaux. Alors quoi de mieux que de concrétiser cela lors d’un meeting discus?

Je vous imaginez ma tête lorsque Ceyhun Ozluer qui tient un élevage de discus à New York USA me dit: « Hey Yann, i’m coming for the show »…

Ou encore Simon Piche un passionné de discus qui confirme lui aussi sa venue du Quebec?

Yann Hoiret et Ceyhun Ozluer Winnie's Discus
Ceyhun à droite venu tout droit de New York USA

J’étais trop impatient de pouvoir rencontrer tous ces fans venant de diverses horizons! Mais aussi revoir tous nos amis, ainsi que la famille Bak qui nous accueil avec une immense gentillesse.

N’hésitez pas à consulter et vous abonner à la page Facebook de cet éleveur New-yorkais!

discus heckel cross Henri Bak
Pour les plus jeunes (dont je fais parti :p)… Voici les discus que le discret
Henri Bak élevait par le passé… De biens jolis Heckel cross

Les polonais étaient aussi venus en nombre pour concourir et représenter leur club. Avec cette année la venue de l’éleveur Andrzej Nowicki en tant que juge.

Andrzej Nowicki et sa Discus mobile
Le juge Andrzej Nowicki aura fait quelques heures de routes…
Discus mobile
Quelques manifestations à son actif…

Andrzej que certains reconnaîtront car il s’agit de l’éleveur à l’origine des très belles photos de reproduction de discus Heckel qui circulent ça et la.

Joli non???

Bref…. Royaume uni, Pologne, Irlande, Turquie, Allemagne, République tchèque, Israël, Belgique, Brésil, Autriche, Portugal, Grèce, Italie, Etats-Unis, Canada, sans compter tous ceux venus des quatre coins de France (Si j’en oublie, n’hésitez pas à me le signaler en commentaire).

Ils étaient tous venus pour la passion du discus.

Porté par les discussions sans oublier les photos…

J’avais prévu de tourner une vidéo… Mais avec tous ces échanges, il fallu m’y résoudre… Je ne pouvais pas tout faire!

J’ai donc décidé de profiter un peu plus, de laisser place à la discussion, et de lâcher quelque peu ma caméra pour profiter de la présence de nos amis aquariophiles qui avaient fait tant de kilomètres.

Globalement, nous pourrons affirmer que ce meeting discus fût de bonne facture. Avec une mention spéciale pour le nombre et la qualité des discus sauvages présentés.

Avec notamment la présence de l’éleveur amateur italien Giovanni Consigli et son poisson tout juste auréolé de son titre de grand champion obtenu en Belgique.

Le discus Grand Champion du concours organisé par
le Discusvrienden durant le Vivarium 2018

Ambiance de fête lors du repas

Pour cette édition, les organisateurs avaient décidé d’effectuer la remise des prix en amont du repas de gala.

Originale et conviviale, cette remise des prix aura mis l’ambiance; ouvert les appétits et appelé l’apéritif…

Entrée désormais traditionnelle avec un discus dans l’assiette, avec pour finir de bien beaux gâteaux. Avec une petite dédicace faite aux juges puisque le chef Régis y avait placé leurs photos…

Notre ami New Yorkais Ceyhun avait ramené des USA une bouteille XXL de whisky. Une attention appréciée de tous!

Qui a dit que les américains voyaient tout en grand? 🙂

Le hasard de la soirée me positionnera en face de l’autrichien Christian Kubitschka et sa femme qui deviendra Grand Champion un peu plus tard.

Ici aussi, ce fût une belle découverte car nous ne nous connaissions pas.

Grand Champion 2019 Christian Kubischka et sa femme
Christian et sa femme avec leurs nombreux trophées…
Tony Vaughan et Cuneyt Birol
Après les efforts… le réconfort

Des trophées différents chaque année

Chose peu commune, les trophées du concours organisé tous les deux ans par l’EDA à Grigny sont une surprise.

En effet, le club français tient à proposer des récompenses différentes pour chaque édition.

« Tu imagines les éleveurs qui gagnent d’années en années les mêmes trophées? C’est bien mieux d’en avoir un différent à chaque fois! Et puis ça en jète plus quand ils sont dans la vitrine. »

Un membre de l’EDA

C’est vrai qu’il faut l’avouer, les trophées personnalisés font vibrer les participants… Alors quitte à casser la tirelire, le club EDA est toujours en quête d’idées. Et il faudra tirer un coup de chapeau pour ceux de cette année qui étaient particulièrement réussis…

Trophées Paris Discus Show 2019
Les trophées rappelant l’emblème de l’affiche annonçant le concours

Les discus sauvages en pôle position!

J’avais découvert en Suède (Vidéo du Nordic Discus Show) une belle concentration de discus sauvages.

Pour cette édition 2019, Le Paris Grigny discus show s’est fait surprendre! Puisque que c’est près de 48 poissons sauvages qui sont arrivés…

Ceux-ci furent finalement répartis sur quatre catégories. Quatre au lieu d’une seule initialement prévue sur les inscriptions. Ils sont arrivés tous mélangés! A tel point que toutes nos vérifications auront menées à plusieurs heures de retard. Il y en avait de partout!

Pas très grave, nous nous en sommes sorti. Et je félicite encore le sang froid des juges qui m’accompagnait. Car ce n’était pas vraiment prévu.

Je tiens tout même à signaler que Cüneyt, le juge turc aura pris quelques seconde pour sortir son appareil photo et shooter l’instant! J’étais bien loin de penser à cela! (Merci Cüneyt pour ce souvenir…)

Le juge Cüneyt Birol immortalisera ce moment pris au coeur du chaos
Calculs des notes Paris Grigny 2019
Calcul des notes…

Trois trophées sur quatre pour l’autrichien

Vitor Hugo Quaresma avait accompagné ses clients puisqu’un bon nombre des discus sauvages présentés venaient de sa saison de collecte au Brésil.

Et quelle saison! Même si certains poissons étaient acclimatés depuis un bon moment. Ce qui est toujours mieux bien sûr.

Pour les catégories sauvages de ce meeting discus, seuls les premiers de chacune des quatre catégories furent récompensés.

Le polonais Jacek Skwiecinski remporte la première place avec un discus Heckel tandis que les trois autres premières places ont été remportées par Christian Kubitschka venu d’Autriche.

Il fera d’ailleurs la une d’un magazine autrichien avec lequel j’ai eu le plaisir de collaborer pour certaines photos.

Christian fera la une du magazine
« Aqua-Terra-Austria »

Christian Kubitschka sera élu par la même occasion (Enfin son poisson…) Best In Show avec un splendide animal.

1 ST discus Heckel Discus meeting Paris 2019
Gagnant chez les Heckels le polonais Jacek Skwiecinski
Jacek Skwiecinski recevant son prix des mains de Régis Leleu

La déferlante « Kubi » au meeting discus de Paris…

1er discus sauvage vert Meeting discus Paris 2019
Discus vert gagnant de l’autrichien Christian Kubitschka
Discus gagnant de la catégorie Brun
1er discus bleu meeting discus Paris 2019
Discus royal élu Grand Champion du concours
Jury Paris Grigny Discus Show 2019 avec le Grand Champion Christian Kubitschka
Jury 2019 du Paris discus show avec au centre le Grand Champion

Hum… vous pouvez nous montrer la chemise?

Discus Fish better than sex

Pour traduire: « Je recherche quelqu’un qui n’est pas éleveur de poissons »

« L’élevage de champions, MIEUX QUE LE SEXE…. »

Il y a de l’humour du côté de l’Autriche!

Pour finir avec les discus sauvages, voici un petit aperçu de certains sujets vus sur le concours.

Frederic Gobert devant son stand Paris Grigny 2019
Frédéric Gobert proposait de jolis discus sauvages sur son stand

Les lots d’élevage

Election des plus beaux groupes de jeunes discus…

1St Lot elevage Paris 2019
Premier Quality Discus Dimitri Biccler

Le groupe d’albinos sur la gauche remporte la deuxième place (Asia Discus – Christian Evin) tandis que le groupe de droite sera troisième. (Tran Quan – France)

Les discus turquoises

1ST turquoise meeting discus Paris Grigny Discus Show 2019
Gagnant de Daniel Smith « Sigma aquatics » Angleterre
Sigma aquatics au Paris Discus show 2019
Daniel et sa femme prenant la pose avec leur poisson

Quality Discus (Belgique) à gauche prendra la deuxième place. Planète discus de Philippe Huynh (France) prend la troisième place.

Le poisson deuxième était d’une taille plus modeste, mais d’une élégance très intéressante.

Notez aussi le très beau contraste entre la couleur rouge et bleu.

Discus rouge

1ST red meeting discus de  Paris Discus show 2019
Francis Hu de Chen’s Discus remporte la première place

A gauche le deuxième de Dimitri Biccler de Quality discus et à droite le troisième de Noam Kinsbursky de Dagbarama Discus Farm Israel.

Dagbarama Discus Farm Israel et Yann Hoiret
Les deux israéliens venus pour le concours

Nous avons dans un passé proche connu un niveau plus relevé sur cette catégorie.

A noter, la belle performance de nos amis israéliens qui viendront arracher une troisième place avec un discus red rose. Malgré une petite taille, le poisson aura montré une morphologie et une coloration correcte.

Les discus à patron fin

1st fine spotted discus Red spotted discus Paris Grigny 2019
Discus gagnant de Sébastien Fudulu

Il s’agit ici de la meilleure photo que j’ai pu prendre. Le discus était quelque peu stressé. De taille modeste, il montrait néanmoins une belle homogénéités dans ses qualités. Sébastien Fudulu remportera par la même occasion le trophée décerné pour le meilleur éleveur amateur de cette catégorie.

Première place pour Sébastien Fudulu

Ces deux discus respectivement deuxième et troisième ont été présenté par Philippe Huynh de Planète Discus.

Merci au passage à Jackie Tran pour ces deux photos!

Jackie Tran Tat Discus et Yann Hoiret
Jackie Tran venu de République Tchèque
et moi même

La catégorie patron large de ce meeting discus

1 ST of large pattern meeting discus Paris Discus show 2019
Sigma Aquatics de Daniel Smith (Angleterre) remporte la première place

Vous l’aurez remarqué, il s’agit ici d’un discus turquoise. Un turquoise au « patron large » qui profite de la catégorisation proposée pour venir s’imposer face à deux discus pigeon blood.

Comme je le signalais sur les précédentes éditions, je pense réellement qu’il faudra améliorer ce point dans le futur.

Néanmoins, ce joli poisson a réussi à passer devant des pigeon blood. Chose peu commune qui mérite d’être soulignée.

Belle audace de son propriétaire, peut être « coaché » sur ce coup par un certain Jeffrey Tan.

La team IP Discus formé avec Daniel (Car les poissons proviennent de l’éleveur Malais Tony Tan) aura réussi un joli coup de maitre. Bravo!

Car un turquoise peut avoir un patron large…

Le club proposant une catégorie « Patron large » et une catégorie « turquoise », le propriétaire aura pu s’imposer avec deux turquoises dans deux catégories différentes…

Et pour éviter un éventuel reclassement, il fût inscrit un « turquoise ligné » pour la catégorie « turquoise » (A gauche). et un « turquoise coarse » pour la catégorie « patron large ».

Petite « faille » du règlement bien exploité.

Explication en schéma

large pattern level 3-4-5-6 yann hoiret

Le concours Paris 2019 proposait:

Une catégorie « turquoise ligné » = striped (compris par les participants comme étant « turquoise » simple… sic)

Et une catégorie « patron large » (Large pattern).

Voici comment deux discus turquoises ont pu remporter 2 catégories lors de ce concours. Tout en respectant bien sûr le règlement.

Pour ceux intéressé par le sujet: Rendez vous en section Identification

Ces sujets sont à mon sens très importants car il démontrent l’intérêt de la classification des discus et de l’impact que peu avoir les catégories proposées au concurrents. (Sans parler de la compréhension du sujet que nous nous devons de transmettre).

Vous remarquerez aussi que sous le tronc principal de niveau 3 « Patron Large » se trouve les leopards (niveau 4). Les participants auraient pu aussi inscrire des léopards en catégorie « patron large » alors qu’il était proposé une catégorie « gros points ».

Je pense que les catégories proposées ne devraient pas permettre l’inscription d’un même poisson dans deux types de catégories.

En seconde et troisième place, nous retrouvons deux discus pigeon blood. Ils n’auront pas réussi à remporter la première place malgré des couleurs très chatoyantes.

A gauche le poisson de Philippe Huynh (France), et à droite celui de Krzysztof Kluczka (Pologne)

Regis Leuleu et Philippe Huynh Planete Discus
Philippe Hyunh Planète Discus

Les discus albinos

Catégorie moins rencontrée en Europe, Peut être même l’un des seuls concours la proposant.

1er Discus albinos meeting discus Paris 2019
Discus albinos gagnant de Planète Discus P. Huynh

Sur la photo de gauche; le discus albinos à patron d’Asia Discus Christian Evin (France). A droite celui de Dimitri Biccler Quality Discus

Christian Evin et Regis Leuleu
Christian Evin et son trophée

Les discus à gros points

On pourra légitimement se poser quelques interrogations sur le dessin du discus gagnant par rapport à l’intitulé de la catégorie.

Les parties hautes et basses du dessin présente un patron léopard, mais la majeur partie du centre de son corps est composé de lignes.

Il s’agit ici de sa plus grosse faiblesse. Pour le reste… Ce discus était une réelle attraction. Un comportement fier et très agréable à observer, une couleur intense et contrastée.

Un très joli poisson, qui fût évoqué pour le titre de grand champion. Souhaitons à son éleveur de perfectionner cette souche pour le futur.

1er Large spots Meeting discus Paris Grigny 2019
Discus champion de Quality Discus
2 ND large spots Meeting discus Paris Discus show 2019
Daniel Smith Sigma Aquatics deuxième de la catégorie
3RD large spots meeting discus Paris Discus show 2019
Troisième de Christian Evin Asia Discus

Les discus bleu uni

Comme je l’évoquais plus haut au sujet de la catégorie rouge; cette catégorie ne fût pas aussi relevé que se que l’on pu observer sur les précédents concours européens.

Malgré cela, c’est encore Francis Hu de Chen’s Discus qui remportera la première place.

Il surpassera son poursuivant sur la plupart des caractéristiques évaluées. Un oeil plus rouge pour une taille identique, une meilleure uniformité de couleur, meilleur sur les nageoires (Sur la nageoire caudale, observez la petite faute de rayon du poisson deuxième).

Une somme de détails qui mènera ce discus « blue diamond » sur la première marche du podium.

1 st solid blue Meeting discus paris 2019
Le gagnant de Francis Hu Chen’s Discus Angleterre
2ND solid blue Meeting Discus paris 2019
Le deuxième de Quality Discus Belgique
3RD solid blue Meeting Discus paris 2019
Le troisième de Planète Discus France

Les discus inclassables, catégorie open

Les catégories de discus « inclassables » nous réservent souvent quelques bonnes surprises.

En effet, en tant que juge, les poissons présentés dans ces catégories (Jusque deux selon les concours) nous poussent dans nos retranchements.

C’est bien sûr évaluer ce que l’on voit mais aussi comprendre le travail de sélection de l’éleveur. Car ces poissons d’un genre nouveau sont parfois le fruit d’une idée avec des objectifs précis.

Une idée dont le résultat n’entre pas encore dans les catégories proposées par les organisateurs. Des animaux encore un peu « à part ».

Un travail peu évident puisque moins fréquemment réalisé, faisant appel à nos connaissances plus approfondies des variétés.

C’est ici que peut se trouver la future « variété star »…

Sur cette édition 2019, j’ai été par exemple ravis de pouvoir évaluer deux discus calico; car ceux ci sont peu présentés en concours. Je pense d’ailleurs que les variétés de calico sont encore mal connues…

Une variété sur laquelle j’ai décidé de travailler.

Tour Eiffel Discus Paris Grigny competition 2019

Un gagnant peu ordinaire

La première place fût remportée par un discus calico qui fait parti du type que l’on pourrait appeler « calico moucheté ».

Ici, le gagnant montre un bel équilibre dans la répartition des mouchetures rouges-orangées. Un cercle bleu-noir et une tête couleur golden.

Même si ce poisson présente un petit creux au dessus de sa bouche, sa morphologie générale est harmonieuse.

Un discus intéressant venant de chez Daniel Smith Sigma Aquatics près de Birmingham – Angleterre.

Pour vous permettre d’apprécier la différence d’équilibre dans la couleur du poisson gagnant, je vous laisse le comparer à l’autre calico présent au concours.

A gauche, les mouchetures sont trop nombreuses. Elles donnent un effet trop « uni ». Par contre, la couleur est très intéressante. A droite, le gagnant avec ses mouchetures plus espacées.

1st open meeting discus Paris Grigny 2019 discus calico spotted
1st cat open meeting discus Paris discus show 2019 discus calico spotted

Toutefois… Ce discus gagnant présente une particularité plutôt singulière… L’avez vous remarquée??? Laissez votre avis ou commentaire en bas de l’article!

Discus white leopard deuxième de Philippe Huynh
3st discus Cat open meeting discus Paris 2019
Discus troisième des Dhieux père et fils
Jeremy Dhieux et son fils
La famille Dhieux recevant son trophée

Ce reportage réalisé non loin de la capitale française touche à sa fin.

J’espère que vous l’aurez apprécié. N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ou même à laisser ici vos commentaires-questions dédiées à ce meeting discus.

D’ailleurs… Avez vous trouvé une particularité pour le gagnant chez le discus calico?

N’hésitez pas à rejoindre les lecteurs abonnés toujours plus nombreux! Vous recevrez une notification par mail pour chaque article.

Fanatik discus est aussi présent sur

Fanatik-Discus sur Instagram

Fanatik-Discus sur Facebook

Fanatik-Discus sur Youtube

Si vous aussi, vous désirez rencontrer de nombreux fans de discus, suivez régulièrement la page « Calendrier des discus show » du site qui annonce les principaux évènements à venir.

A très bientôt pour une seconde partie 2019 qui devrait s’annoncer riche!

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge international au France Discus show 2014 et 2016 d'Arvert, au Greek Discus Show 2014 d'Athènes, au Paris Grigny Discus Show 2015, 2017 et 2019, au FIDO concurso 2016, 2017 et 2018 Espagne, au Nordic Discus Show 2018 Suède, au France Discus Show 2018 de Cognac, à la Discusvrienden Discus competition 2018 Pays-Bas.

4 commentaires

  1. Coucou Yann,
    Le calico a des yeux veirons… un rouge et un blanc

  2. Fabrice. C on

    Super reportage, toujours aussi bien ,
    Félicitations et continue comme cela, ça
    Fait toujours plaisir à regarder

  3. David Bailly on

    Article complet comme d’habitude avec toujours cette passion caractéristique de l’auteur…
    Pour le « Calico » gagnant….une variété que je connais depuis pas mal de temps… Sans être juge je dirais qu’il a la particularité d’avoir les yeux … »vairons » ???
    Je gagne quoi???

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.