Jack Wattley: Ce qu’il représentait pour un jeune passionné de discus italien

3

Pour la première fois dans l’histoire du site web « Fanatik-discus », je laisse ma place à un ami. Notre passion commune a permis notre rencontre et notre amitié. Lui l’italien que les Alpes séparent de moi le français… C’est ce fabuleux poisson qu’est le discus qui aura permis cela.

Cette année, Mon ami Matteo Paolieri m’avait proposé son idée: « Yann, je voudrais écrire un article sur Jack Wattley. Je voudrais qu’il soit publié sur un site de qualité. J’aimerai partager les photos que nous regardions ensemble lors de ta venue chez moi. Je voudrais vraiment faire honneur au travail de Jack. Je voudrais que tu le publies pour son anniversaire… Serais tu intéressé? »

Comment ne pas répondre favorablement à sa demande? J’avais reçu par mail ses photos. Je les trouvais tout simplement mythiques. Car elles représentaient un pan de l’histoire discussophile.

Elles ne sont pas toujours de très bonne qualité. Faut il rappeler qu’à ce moment, nous n’avions guère les outils numériques d’aujourd’hui. Mais quels souvenirs… Matteo avait dans ses mains un trésor. Un trésor que j’ai l’immense honneur de partager ici avec vous.

Matteo, cet endroit est à toi. Je te remercie encore pour ta confiance et ton amitié. J’espère simplement que mes lecteurs apprécieront ton histoire et ce que tu partages ici. J’aurais aussi aimé que Jack puisse le lire… Il le lira surement de la haut…

Au revoir Monsieur Wattley…

Yann Hoiret

 

Jack Wattley nous a quitté…

C’est au soir du 2 octobre 2018 que Jack Wattley est décédé chez lui à Fort Louderdale (USA), à l’âge de 95 ans. Dès le lendemain, toute la planète Discus s’est mobilisée sur les médias sociaux pour commémorer cette personne si spéciale qui, sans aucun doute, aura énormément contribué à l’élevage de ce poisson fascinant.

Sur de nombreux profil Facebook, les personnes ont commencé à publier leurs photos de Jack Wattley; ceci accompagné de mots de condoléances.

Wattley était une personne affable, disposée à rencontrer ses fans et à s’entretenir avec eux, ce qui se transformait immédiatement en échange d’opinions et de conseils.

J’ai donc également décidé de réfléchir à ce que cet homme avait représenté pour moi; un petit éleveur amateur italien. Je souris encore maintenant en pensant à sa manière curieuse d’échanger des salutations, il ne vous tendait pas la main, il vous tendait le poing à la recherche du vôtre.

J’étais au courant de son état de santé précaire, mais je pensais naïvement qu’un mythe comme lui ne mourrait jamais.

Jack Wattley turquoise discus

 

Ma première rencontre avec les turquoises de Watlley

Depuis bien longtemps, je suis le dépositaire d’images importantes. Certaines de ma propriété et d’autres qui me fûrent confiées par mon ami Alessandro Celli. Elle étaient  restées jusqu’à présent cachées dans un tiroir. Celles-ci représentent certainement des moments de la vie et de l’œuvre de Jack Wattley, mais aussi, les pas d’un très jeune aquariophile passionné devenant un éleveur amateur de discus.

Ma passion pour le discus a commencé dans les années quatre-vingt, alors que j’étais inscrit dans un club aquariophile très actif dans la jolie ville toscane de Lucca.

Un groupe empli de fans de cichlidés avait fondé l’ «Gruppo Acquariofilo Lucchese» et certains membres possédaient de remarquables aquariums et des discus.

Parmi eux, j’étais vraiment fasciné par Pietro, qui avait aménagé un aquarium pour discus dans son studio. Il était entièrement meublé de roches formant des ravins et des grottes recouvertes d’une végétation épaisse. Grâce à Alessandro, récemment rentré d’un voyage aux États-Unis; il pu se procurer des discus turquoises encore jamais vus: Les « Wattley Turquoise high fin ».

 

Pietro Arrighi Jack Wattley Discus planted tank

L’aquarium de Pietro avec de vrais rochers, dans le coin inférieur gauche, vous pouvez appercevoir un couple de «Turquoise Wattley» 

Pietro Arrighi Jack Wattley Turquoise Discus with fry

Ce couple s’est même reproduit sans problème, malgré les rochers et l’épaisse végétation

Alessandro avait vraiment visité la ferme d’élevage de Jack Wattley résident à Fort Louderdale. À cette occasion, il pu voir de ses propres yeux à la fois les couples reproducteurs et les jeunes hébergés dans la ferme.

 

Jack Wattley in his hatchery

Jack à l’intérieur de son écloserie de discus, les aquariums de cette photo sont toujours utilisés dans les structures de Miami!

À partir de cette rencontre très intéressante et cordiale, une série d’articles publiés courant 1989 par Alessandro ont été publié dans le magazine italien « Aquarium ». Je considère ceci comme le premier travail vraiment bien accompli en Italie, qui a traité le sujet de manière sérieuse et exhaustive.

 

Italian Aquarium Magazine 1989

Le magazine italien «Aquarium»

 

Jack Wattley Turquoise Hi Fin Discus community tank 1989 Alessandro Celli

Jack Wattley Turquoise Hi Fin Discus group 1989 Alessandro Celli

Une portée de Juvéniles d’Alessandro «Wattley Turquoise hi fin»

 

Après avoir été impeccablement élevés dans un bac de 700 litres, les couples se sont formés.

Ci-dessous, vous pouvez voir les phases de deux élevages distincts. Je voudrais, au nom de tous les amateurs de discus, remercier mon ami Alessando Celli pour le partage de ces précieuses images.

Il s’agit sans doute, des meilleures images des « Wattley Turquoise High fin » jamais publiées.

 

Jack Wattley Turquoise Hi Fin Discus spawning 1989 Alessandro Celli

Couple de Discus « Wattley Turquoise High Fin »

 

 

Jack Wattley Turquoise Hi Fin Discus spawning 1989 Alessandro Celli

Garde des oeufs des Discus Turquoise Hi Fin

 

Jack Wattley Turquoise Hi Fin Discus close up 1989 Alessandro Celli

Dans ce cas particulier, vous pouvez admirer le brillant de cette magnifique sélection.

 

Alessandro Celli - Heiko Bleher - Jack Wattley

Belle image d’Alessandro Celli avec Jack Wattley, Heiko Bleher et Manfred Göbel à l’arrière, à Singapour Aquarama en 1991

 

Jack Wattley speech in Singapore

Discours de Jack Wattley à Aquarama 1991

 

À ce moment-là, les seules publications disponibles sur le marché italien et européen étaient Aquarium (éditions Primaris), Discus brief (Allemagne) et Tropical Fish Hobbyist (publications américaines de TFH), qui comportait également une section très populaire appelée « Ask Jack ». Ou le célèbre éleveur éleveur répondait aux questions des lecteurs, révélant des informations précieuses pour un élevage correct des discus.

 

Wattley discus list

Liste des variétés proposées

 

Dans les pages de ce magazine, vous pouviez trouver une liste de stock détaillée contenant des images des créations de Jack Wattley.

japanese magazine Discus 1 japanese magazine 2

Les fruits de ses sélections ont été appréciés aussi bien en Amérique, en Europe, en Asie du Sud-Est et surtout au Japon

 

Mes premiers turquoises venus des USA

Jack Wattley Discus certificate

En 1994, j’ai réussi à obtenir un bon nombre de spécimens provenant de l’écloserie de Fort Louderdale, grâce à une importation directe des États-Unis.

La taille des poissons vendus était vraiment très petite, ils n’étaient pas plus gros qu’une pièce de deux euros, mais ils sont tous arrivés sains et saufs dans mes aquariums.

 

Jack Wattley hand feeding Discus Matteo paolieri

Les juvéniles dans ma pièce à discus se nourrissant dans ma main

 

 

Jack Wattley Discus Coeruleas Matteo paolieri

Les «Coeruleas» dans mon aquarium meublé, immédiatement pris après la ponte des œufs sur la grosse racine

 

Jack Wattley Discus Panda Matteo paolieri

A cette époque, Wattley expérimentait également quelques croisements avec le nouveau « Pigeon blood ».

Le « Panda Discus » est né de ce petit passage quelque peu étrange

 

Jack Wattley Discus Matteo paolieri

 

Jack Wattley Discus Matteo paolieri

Turquoise rouge avec un oeil particulièrement rouge rubis

 

Matteo Paolieri Jack Wattley Duisburg 2010

La dernière fois que j’ai rencontré Jack en 2010, Duisburg 8e Championnat International de Discus

 

Matteo Paolieri et Gabe Posada 2007

Une photo lors de ma visite dans la nouvelle installation «Jack Wattley Discus» avec Gabriel Posada, 2007, Miami

 

Göbel - Wattley - Schmidt-Focke

Avec Manfred Göbel et «Le Docteur» Edward Schmidt Focke

 

Je pense que le meilleur moyen de clore cette petite histoire est d’utiliser les mots du Dr Herbert R. Axelrod, tirés du «Handbook of Discus» publié en 1985 par T.F.H:

« Le monde est plein de rêveurs … Dieu merci…. car le progrès dans le monde vient de ces non-conformistes.  Où serions-nous sans Thomas Edison, Alexander Graham Bells, Christophe Colombs et … Jack Wattley? Qui est Jack Wattley?

Si vous ne savez pas qui est Jack Wattley, alors vous n’êtes certainement pas très au courant des rouages intérieurs du monde du discus. Discus? Qu’est-ce qu’un discus?

Si vous ne savez pas ce qu’est un discus, vous n’êtes certainement pas très au courant du monde de l’aquarium.

Le discus est un poisson rond et plat qui se trouve dans le système de l’Amazone en Amérique du Sud, principalement au Brésil. Il a été le plus cher des poissons d’aquarium courants … le plus recherché et, depuis de nombreuses années, le plus difficile à élever.

La plupart des éleveurs étaient heureux juste de pouvoir élever ce poisson très sensible, mais un homme rêvait non seulement de le reproduire, mais aussi de l’étudier génétiquement et de produire des variétés de discus de différentes couleurs qui feraient envie au monde.

Son œil cherchait une beauté qu’il ne pouvait qu’imaginer. Les papillons et les orchidées ont inspiré les couleurs de ses poissons de rêve… et pensant que cela prendrait plus de vingt ans, ses rêves se sont réalisés.

Jack Wattley a non seulement collecté des discus en Amérique du Sud, mais il les a fait pondre et les accouplés pour leurs couleurs spéciales qui étaient alors seulement attribuées aux «males dominants». Wattley manipule les gènes de la même manière qu’un artiste manipule un pinceau.

Sa récompense, outre la satisfaction de réaliser la difficile ambition d’une vie, était de devenir le plus célèbre éleveur de poissons du monde.

Tout les gens connaissent Jack Wattley s’ils connaissent les discus. »

 

Je voudrais remercier mes amis de longue date, Alessandro Celli et Pietro Arrighi, pour m’avoir permis de publier leurs images précieuses et uniques.

Et un merci tout particulier à mon ami Yann qui m’a permis sur les pages Fanatik-discus; de me rappeler de jolis souvenirs de ma vie de passionné, influencé par la grande personnalité de Jack Wattley.

Matteo Paolieri

 

Certaines images sont extraites de Tropical Fish Hobbyist (publication TFH), Discus Annual 1992 (publication TFH), «Handbook of Discus» de J. Wattley (publication TFH), «Discus for the Perfectionist» de J. Wattley (TFH pub.) et Aquarium (Primaris pub.)

 

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge international au France Discus show 2014 et 2016 d'Arvert, au Greek Discus Show 2014 d'Athènes, au Paris Grigny discus show 2015 et 2017, au FIDO concurso 2016, 2017 et 2018 Espagne, au Nordic Discus Show 2018 Suède, au France Discus Show 2018 de Cognac.

3 commentaires

  1. Jenny Harris on

    Great article Matteo and some truly amazing photos…..thank you for sharing them with us. Jack Wattley was indeed an amazing man and the whole discus world should be very grateful that he was so driven to produce his dreams…….his memory will live on forever in the discus hobby!

  2. Regis LELEU on

    Joli travail de fond et « Une » bien remplie dédié a sa passion. Avec un démarrage qui n’a pas été toujours rose, mais il a cru en ce qu’il faisait, a vouer sa vie entière à son poisson fétiche.
    Il restera l’emblème et la référence en matière de pionnier.

  3. franco serpetta on

    Grande articolo.
    Grazie matteo per questo bellissimo ricordo.

    (Traduction de l’italien: Excellent article. Merci Matteo pour ces merveilleux souvenirs.)

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.