Une nouvelle réglementation des concours de discus? : Conclusions (Partie 7)

2

Une nouvelle réglementation des concours de discus est à mon avis essentielle pour pouvoir amorcer le début d’une réflexion autours de nos manifestations.

Elle doit à mon sens rester évolutive et souple afin de s’adresser à un plus large nombre de participants. Nous ne devons pas oublier que l’intérêt d’un championnat réside grandement dans la diversité des personnes venues présenter leurs poissons.

Faire évoluer le système de classification, c’est s’adresser au plus grand nombre d’éleveurs de discus. L’objectif est ici de ne pas délaisser certaines variétés.

Que l’on soit amoureux de « variétés anciennes » ou de « variétés modernes » chaque phénotype de discus doit pouvoir trouver sa place.

Nous ne devons plus, (comme on le lit trop souvent) opposer les éleveurs européens aux éleveurs asiatiques. Ces vindicatifs ne font d’ailleurs pas toujours parti de l’univers des éleveurs de discus… L’avis des éleveurs (Professionnels ou amateurs) qui sélectionnent leurs lignées devrait être plus pris en compte pour la réglementation des concours de discus.

De même, je crois fortement en une classification universelle puisque elle est basée sur ce que l’on voit et que cela ne peut souffrir de quelque sorte d’interprétations.

 

S’affranchir du marché pour plus de diversité

s'affranchir-du-marche-et-de-ses-effets-de-mode

Une seule préoccupation: La bonne évaluation des poissons

Aussi, je pense que les concours doivent s’affranchir de l’économie de marché qui règne autours du discus. Le discus représente un business pour certains et je n’y vois la aucun problème. Ceci est positif et permet l’organisation de ce genre de manifestations. Mais les réglementations (classification + système de notation + standard) dédiées aux concours doivent s’affranchir de toutes réflexions liées à l’aspect économique.

J’entends par la que nos catégorisations doivent être plus ouvertes et évolutives afin de ne pas seulement répondre aux divers effets de mode du marché.

Pour la réglementation des concours de discus, nous ne devons avoir qu’une seule préoccupation : L’évaluation du poisson, quelque soit son propriétaire, son origine ou sa variété et mettre de côté nos goûts personnels.

Enfin, et je finirais par ceci; la classification proposée sur Fanatik-Discus peut servir de base à l’élaboration d’un standard des discus d’élevage que je vous proposerais dans une autre série d’articles. Celui-ci peut très facilement s’appuyer sur la classification proposée ici et c’est dans cet objectif que j’ai crée les différents niveaux 1 à 6.

Après avoir présenté ces sujets durant le championnat de France des Discus d’Arvert (Merci encore à Xavier Jeanmaire et l’ensemble de l’association SODA pour m’avoir laisser le temps de présenter cela pour la première fois). J’aimerais pouvoir aborder en public les derniers aspects de ma réflexion et ainsi collecter vos avis.

 

Réglementation des concours de discus: Résumé des 7 articles…

Nouvelle réglementation des concours de discus

Il me parait important de résumer ces 7 premiers articles afin que vous puissiez comprendre au mieux ma vision des choses et les idées principales:

  • La catégorisation des discus devrait être uniformisée et repensée afin que chaque phénotype trouve sa place en concours.
  • La catégorisation doit rester évolutive et indépendante des effets de mode des marchés. Seul le travail de sélection des éleveurs devrait être pris en compte.
  • Réglementation= Classification + système de notation + standard (La classification permettant de répartir les phénotypes au sein de catégories en fonction des inscriptions. Le système de notation permettant d’évaluer et classer chaque discus. Et enfin le standard qui serait la définition détaillée de chaque critère phénotypique attendu en concours.
  • Chaque manifestation devrait adopter automatiquement pour 2 catégories « open » (unie et à patron) afin de ne plus opposer 2 styles de phénotypes trop différents.
  • Chaque participant devrait enregistrer ses discus dans une classification définie afin de permettre aux organisateurs de proposer les catégories en fonction des inscriptions. Les catégories seraient « ouvertes » en fonction d’un nombre minimum de participants. En cas de nombre insuffisant pour créer une catégorie, les poissons concernés seraient « reversés » dans l’une des deux catégories open. (Objectif: Élargir les concours à plus de types de phénotypes)
  • Les critères de notations devraient être assez nombreux pour pouvoir garantir une meilleure évaluation des poissons.
  • Le futur standard devrait être divisé en deux: « le standard morphologique » et « le standard de catégorie ou standard de patron/couleur« . Le standard morphologique serait commun à tous les discus et le standard de couleur/patron spécifique à chaque phénotype décrit dans la classification).
  • Le système de notation général devrait être divisé en deux et rester plus en faveur du standard morphologique que du standard de patron/couleur. (Points maximum obtenus sur le standard morphologique > Points obtenus sur le standard de patron/couleur)
  • Le système de notation utilisé durant un concours devrait être connu des participants avant le déroulement du concours. Ceci afin de permettre aux participants de mieux sélectionner leurs poissons.
  • La réglementation devrait rester évolutive avec de suivre les avancées du travail des éleveurs.
  • Les participants devrait pouvoir obtenir les évaluations de leurs poissons après le concours. Ceci pourrait les aider à comprendre leurs erreurs et les corriger.

 

Vous êtes toujours la???

michael-pikis-sleeping

Vous n’êtes pas endormi comme mon ami Michael Pikis?

J’espère ne pas vous avoir perdu en route… Ce sujet est complexe et méritait un long dossier. Vous avez des questions concernant cette nouvelle réglementation des concours de discus? Qu’il s’agisse de la classification ou du système de notation; n’hésitez pas à les poser à la fin de chaque article. Je vous répondrais au mieux.

Les prochaines étapes de mes réflexions seront articulés autours des détails dédiés au système de notation; (Attribution des coefficients par critère, détails et présentation de chaque critère…). Mais aussi l’élaboration claire d’un standard des discus basé sur la catégorisation présentée ici.

A bientôt!

Keep on Discus ! 😉

 

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge lors du France Discus show 2014 d'Arvert, du Greek Discus Show 2014 d'Athènes, du Paris Grigny discus show 2015, du France Discus Show 2016 et du FIDO concurso 2016 et 2017 Espagne.

2 commentaires

Leave A Reply