Les discus de couleur unie (Partie 4)

7

Les discus de couleur unie

discus class level 1-2-3 yann hoiret

L’ensemble des discus de couleur unie peut être divisés en 3 branches :

*Les discus 100% uni qui ont une couleur unique recouvrant l’intégralité de leur corps.

*Les discus de couleur unie à 90% qui à mon sens n’ont jamais été réellement jugé par rapport au travail de sélection fait par les éleveurs.

*Et pour finir, les discus « Heckel cross uni » (Poisson d’élevage de couleur unie avec barre centrale noire) même si ceux ci sont peu représenté en concours.

En effet, les discus uni à 90% sont souvent mis en compétition contre des discus 100% uni et jugé avec un système de notation favorisant ces derniers.

Cette particularité défavorise par exemple les discus « bleu cobalt » ou « pigeon white butterfly » (Je parle ici de variété). Or, à ce jour nous avons besoin que toutes les variétés puissent trouver leur place en concours afin que tous les phénotypes puissent avoir leur chance.

De plus, ceci récompenserais le travail des éleveurs de variétés « anciennes » (Bleu cobalt) mais aussi ceux de variétés plus moderne (Pigeon white butterfly).

 

Les discus uni à 100%

100%-solid-level-3-4-5

Les discus 100% uni peuvent être divisé en 5 branches de niveau 5 : Le bleu, le orange, le jaune, le brun, le blanc.
Je voudrais insister encore sur le fait de pouvoir proposer une catégorisation regroupant un maximum de phénotypes stables.

Ici par exemple, le discus de couleur unie « orange » ouvrirait la porte des concours aux discus mâles des variétés « red melon » trop souvent absent des compétitions. La faute d’une classification favorisant les femelles rouges placé dans la catégorie « Rouge » (Et non rouge uni).
Les femelles seraient quant à elles placées dans la branche « 90% unie » car à ce jour, l’évolution de la sélection n’a pas encore permis d’obtenir de façon stable un discus 100% uni rouge. (Même si de nombreux éleveurs travaillent sur ce sujet)

Il en va de même avec le phénotype « brun uni » prisé des amateurs de « variétés anciennes » qui vient trop souvent cannibaliser les catégories proposées aux discus sauvages.

Dans les catégories de concours « sauvage » ; ces discus « bruns d’élevage » trustent les podiums au détriment des poissons sauvages. Les conséquences se mesurent par la désaffection des inscriptions de discus sauvages en concours car les poissons d’élevage (Au look de sauvage) sont bien moins stressés par la captivité.

Une petite particularité serait à noter aussi sur la sous branche de niveau 5 concernant les discus bleu uni « golden bleu » qui mériterait je pense un standard (Que nous verrons plus loin) adapté en ce qui concerne la couleur. Celle-ci n’étant en effet pas d’un bleu franc mais plutôt d’un bleu nacré.

 

Quelques photos pour mieux comprendre

Championnat du monde des discus solid blue 2nd Discus golden blue diamond

A gauche un discus « bleu uni », à droite un discus « golden bleu »

 

Discus de couleur unie orange

Discus orange uni

 

Discus solid brown Discus 2nd CAT brun uni France discus show 2014

Discus brun uni (A gauche l’absence de lignes dans la région du front serait souhaitable)

 

Championnat du monde des discus jaune 1st Discus de couleur unie blanc

A gauche un discus « jaune uni », à droite un blanc

 

Les discus uni à 90%

90% solid-level-3-4-5

 

Chez les discus de couleur unie à 90% les rouges est sans nul doute le phénotype le plus rencontré en concours.

Comme je l’expliquais plus haut, il s’agit souvent d’individu femelle. La branche « red » est composé de 4 sous-branches : Le brun rouge, le rouge, le red golden et le white red.
Les tonalités de rouge sont différentes mais ces phénotypes peuvent être classés ensemble.

De moins en moins présent, les discus « cobalt bleu » soufrent souvent d’une mauvaise classification. Habituellement ; les organisateurs de concours propose une catégorie « bleu uni » et il est un peu plus compliqué pour ces poissons de lutter face au « bleu diamant » (Bleu uni).

Or il s’agit d’un phénotype « ancien » qui ; si il était mieux considéré pourrait peut être remobiliser les éleveurs de variétés anciennes peu enclin à apprécier les variétés nouvelles.
Plus récemment, les « pigeon butterfly »ont fait leur apparition en concours et la définition d’un beau sujet mériterait d’être spécifiée.

 

Quelques photos pour mieux comprendre

Blue discus large face stripes Blue discus fine stripes face

A gauche un bleu uni 90% face stries large, à droite face stries fine.

 

Le poisson de gauche aura trop de « vestiges » de stries sur les nageoires anales et dorsale. L’objectif est le masque autours des yeux. Au niveau du patron, le sujet à lignes fines est de très bonne facture.

discus solid 90% red brown Discus red cover brun rouge best in show

Deux Discus brun rouge

 

Red discus

Discus rouge (Le rouge devrait couvrir encore plus de début du corps)

 

Discus rouge golden Discus white red solid red 3rd Greek Discus Show 2014

A gauche un discus « golden rouge », à droite un « white red »

 

White large face stripes NaQ 2015

Un discus blanc face à large stries

 

Discus solid heckel cross

Discus heckel cross solid brun Discus Heckel cross 3th CAT Open France discus show 2014

Comme les Heckel cross à patron, ce phénotype commence à devenir régulier en concours. Même si on les voit encore peu, certains éleveurs travaillent sur ces phénotypes. Il convient de leur proposer une place.

On trouve des « Heckel cross brun uni » mais aussi des bleus uni. Sur la photo du discus Heckel cross de gauche, il reste des vestiges de stries (Zone de la tête, nageoire dorsale, anale). Le « Heckel cross bleu uni » a aussi des vestiges de stries et devrait être plus « uni ». Mais nul doute que les éleveurs sélectionne des sujets toujours plus bleu uni.

 

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge international au France Discus show 2014 et 2016 d'Arvert, au Greek Discus Show 2014 d'Athènes, au Paris Grigny discus show 2015 et 2017, au FIDO concurso 2016, 2017 et 2018 Espagne, au Nordic Discus Show 2018 Suède, au France Discus Show 2018 de Cognac.

7 commentaires

  1. bonsoir,
    vraiment bravo pour ce travail de catégorisation et de vulgarisation !!!
    C’est tout simplement génial.
    Cordialement

  2. Yann Hoiret on

    Bonsoir José!

    J’ai eu l’occasion de te remercier sur le forum « discus entre amis »… Mais c’est avec plaisir que je ré-édite mes remerciements!!!

    Au plaisir de te lire de nouveau sur Fanatik-Discus!

    Yann

  3. William. B on

    Bonjour Yann,

    Votre blog m’aide beaucoup, en effet le Discus n’est toujours pas simple, j’ai perdu quelques Discus, souvent plus par ma faute pour ne pas respecter à la lettre, les conditions nécessaires à leur bien être, je suis souvent confronté aux vers, (souvent des branchies) actuellement je suis encore entrain d’en traiter un dans mon petit bac hôpital de 80 L par une cure de chaleur à 35 ° sur 5 jours, c’est un Alenquer léopard de 4/5 mois de chez Stendker, cela fait le deuxième qui a les mêmes soucis en très peu de temps, le premier j’ai réussi à le sauver, mais il m’a fallu 1 mois d’attention permanente de chaque instant.

    Avec toutes mes cordiales salutations et au plaisir de vous lire, et je vous suis avec la plus grande attention.

  4. Yann Hoiret on

    Bonsoir William,

    Tout d’abord merci de votre suivi! cela fait toujours plaisir à entendre… Et si le site peut vous aider d’une manière ou d’une autre… Et bien je dirais: Objectif atteint!!! 🙂
    Il est vrai qu’avec un peu de rigueur le discus nous le rend bien… se montrant sous ses plus beaux atouts… C’est vraiment le roi des poissons d’aquarium… Aucun doute!!! (OK… je manque totalement d’objectivité…)

    Par contre si je puis me permettre, à la lecture de votre traitement, je pense que c’est plutôt les flagellés intestinaux qui vous font du souci et non les vers. 😉

    Ce genre de parasites se contient avec une bonne hygiène de l’aquarium et du fond de la cuve; une alimentation variée et de qualité. (Privilégiez les aliments frais de type artémias, moules hachées et mix à base de « produit de la mer » + un bon granulé de moins de 3 mois stocké au frigo et au sec) Durant la « convalescence » n’hésitez pas à ajouter un supplément de « calcicole D » (disponible en pharmacie) sur un aliment frais une fois par jour. Ceci environ 15 jours.

    Aussi, n’hésitez pas à vermifuger vos animaux; car le poisson peut être infesté de flagellés ET de vers … en même temps…

    Restez connecté… il y a deux-trois articles dans les tuyaux… 😉

    Au plaisir aussi de vous lire sur le site 🙂

    Yann

  5. William. B on

    Bonsoir Yann,

    Merci de votre réponse, oui flagellés doublé de vers de branchies je pense aussi ,car le Discus en traitement dans le bac hôpital, se frotte énormément au niveau de la tête et il respire très doucement en ouvrant à peine la bouche et les ouïes s’ouvrent également à peine.
    Donc je poursuis le même traitement que pour le précédent poisson qui a bien réussi.

    Au plaisir de vous lire également

    William

  6. William. B on

    Bonjour Yann,

    Mon petit dernier en bac hôpital, Alenquer 4/5 mois ne mange pas depuis plusieurs semaines et il restait toujours seul dans son coin dans son grand bac, et j’ai vu une fois ses selles qui étaient blanches.

    Tout d’abord pour rappel, son bac principal est de 450 l et ils sont six, actuellement mon petit malade se trouve dans un bac hôpital de 80 L, il attaque sa quatrième semaine de traitement et surveillance accrue.

    Les conditions de traitement étaient déjà le changement de l’eau chaque jour de 50% c’est déjà un minimum.
    Déjà ce que je suis sur, c’est que ce n’était pas bactérien, donc j’ai commencé par une cure thermique avec montée de la température de façon progressive jusqu’à 35° et maintenue pendant 5 jours et descente de la température jusqu’à 29/30° tout en douceur.

    Mais pas de changement après 72 heures dans son comportement.

    Ensuite j’ai effectué un traitement au flagyl sur trois jours qui n’a rien donné non plus. et fluvermal non plus
    Donc après quelques jours de repos traitement à l’ESHA 2000 pendant 3 jours, il a fait de très long excréments blancs de 6/ 8 cm, il remue davantage, mais ne repose plus au sol comme les premières semaines.

    Je sais cela fait beaucoup de traitements et je sais aussi que je prends des risques, cela a marché pour le précédent, mais là pour lui cela ne donne rien.

    Il a l’air d’être un peu plus dynamique, mais ne mange toujours pas, son niveau de respiration est lent mais il ouvre à peine la bouche et ses ouïes sont très peu ouvertes, donc en plus des vers intestinaux, je pensais aussi à des vers de branchies, et c’est là que je me suis posé la question quand au traitement adéquate….. le tremazol ????

    *********************************************************************************
    Après une attente de quelques jours je me suis lancé et effectué le traitement au Trémazol

    Pour information, concernant la suite du traitement de mon petit Discus Alenquer, j’ai bien poursuivi son traitement avec du Tremazol de chez Sera dans un petit bac de 15 litres d’eau avec un petit millilitre de Tremazol chauffé à 29/30° et avec une oxygénation importante de l’eau et cela pendant 6 heures sous haute surveillance et remis dans son bac hôpital de 80 L.

    Grosse éjection de très long filament blanc, je dirais entre 15/20 cm, il a l’air d’être très calme, il n’a plus pour le moment de marque de stress, mais il ne mange toujours pas, cela fait 21 jours qu’il est dans son bac hôpital de 80 l, il s’est frotté pas mal encore suite à ce traitement au tremazol.

    Donc aujourd’hui je vais encore effectué un changement d’eau de 50% comme chaque jour depuis le début de son traitement.
    J’ai attendu 48 heures pour voir si cela à provoquer un changement notable, mais rien sauf plusieurs fois l’éjection de longs filaments blancs et dans 24 heures (soit 72 heures après le premier traitement) je procéderais de nouveau à un nouveau traitement au Tremazol dans les mêmes conditions.

    J’ai donc entamé la quatrième semaine de soins et d’attention mais cela commence à faire très long, ( c’est la première fois que cela m’arrive) j’espère que cela aboutira, mais il ne mange toujours pas, refus de nourriture vivante, pâtée Stendker, granulés de chez Océan Nutrition spécial Discus, Tétra prima Discus, et vitamine, rien n’y fait, j’avoue là que je ne sais plus quoi faire.

    Amicalement et au plaisir de vous lire.

    William. B

  7. Yann Hoiret on

    Bonsoir William,

    Pour éviter d’être « hors sujet » sur les commentaires et questions relatives à l’article plus haut; contactez moi sur la page facebook du site.
    Sur google: page facebook fanatik-Discus
    Envoyez moi aussi des photos en espérant qu’il ne soit pas trop tard…

    Yann

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.