Reproduction de discus red melon: ma Sélection 2015

6

Toujours en quête d’améliorations, j’ai cette année tenté un nouveau croisement afin de continuer à progresser avec mes « poissons rouges ». C’est ce qui me plait aussi dans la Reproduction de discus red melon.

Cela marquera le début d’un nouveau test pour mes lignées de discus rouge.

Je vous propose de découvrir ici les fruits de cette sélection 2015…

Reproduction de discus red melon 2015 Yann Hoiret

Deux discus se régalant d’artémias…

Un reproduction loin d’être parfaite

L’objectif de cette année n’était pas d’obtenir des poissons parfaits dès la première génération.

A vrai dire, je ne savais pas trop si j’avais pris la bonne direction.

Comment allaient s’exprimer certains gènes? Devais je espérer quelque chose de positif? et surtout… n’allais je pas perdre mon temps et obtenir un résultat moyen?

Ayant très peu de place je m’évertue toujours à bien réfléchir mes croisements (Peut être trop…).

Et même si cette reproduction de discus red melon n’est pas parfaite d’un point de vue des critères physiques; ces premiers résultats ont attiré tout de même mon attention.

Les photos que je partage ici sont une présentation de ma sélection faite cette année. Il s’agit de jeunes poissons qui demandent encore du temps pour exprimer l’intégralité de leurs charmes.

La couleur reste malgré tout assez intéressante et mérite que l’on y prête attention.

Pour la prochaine génération, il faudra à mon sens que je reste vigilant (entre autre) sur la qualité des nageoires.

Une éventuelle future génération que j’espère pour fin d’année 2016 pourrait aussi révéler d’éventuelles tares plus problématiques (?)

On ne sait jamais!

Au niveau de la forme, vous pourrez aussi voir un discus plus « abouti » qui quant à lui possède des vestiges de stries dans la région de sa tête.

Même si il ne possède pas le patron et la couleur que je recherche, je le trouve plutôt élégant.

Mais arrêtons ici les explications… Je vous laisse découvrir la suite de mon humble petit « travail » d’éleveur.

 

Ma reproduction de discus red melon

Discus red melon 2015 Yann Hoiret Discus red melon 2015 Yann Hoiret

Jeunes discus issus de ma reproduction de discus red melon

 

Discus red melon 2015 Yann Hoiret Discus red melon 2015 Yann Hoiret

 

Reproduction de discus red melon 2015 Yann Hoiret

 

Reproduction de discus red melon 2015 Yann Hoiret

Le poisson dont je vous parlais plus haut…

 

Reproduction de discus red melon 2015 Yann Hoiret

 

Retrouvez ces photos et bien d’autres sur la page Facebook du site Fanatik-Discus.

Cliquez sur « J’aime » et rejoignez la communauté des fans du site!

 

Yann Hoiret

Fanatik-Discus.com 

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge lors du France Discus show 2014 d'Arvert, du Greek Discus Show 2014 d'Athènes, du Paris Grigny discus show 2015, du France Discus Show 2016 et du FIDO concurso 2016 et 2017 Espagne.

6 commentaires

  1. coolboarder77 on

    Et bien moi je le trouve très sympa le petit différent.
    Et pour les autres rien a redire.

  2. Salut Yann,
    Tu ne nous en dis pas assez.
    C’était quoi la nouveauté ? Des gènes Golden ?
    Cela a changé quoi? Pourquoi tu doutes sur la direction prise? Je trouve le résultat plutôt réussi !

  3. Yann Hoiret on

    Salut David!
    C’est toujours un plaisir pour moi de te lire ici!
    Tu es bien curieux!!!! ahahahaha
    Oui, la nouveauté chez moi été d’apporter des gènes « golden » sur une variété « Red melon ».
    Ce gène apporte de nombreuses choses intéressantes mais je pense qu’il devient vite « faible » si il n’est pas « géré » grâce à de bons croisements.
    J’ai obtenu 2 types de phénotypes liés à leurs ancêtres. Le golden étant une mutation de brun, j’ai obtenu des poissons de « base brun » et des poissons de « base pigeon ».
    Une des mes interrogations principales fût: A qui profite ce croisement? aux poissons de « base brun » ou ceux de « base pigeon »?
    Comme je le disais dans le reportage plus haut, je n’ai pas beaucoup de place et mes décisions sont mûrement réfléchies. Prendre une mauvaise direction me ferait perdre plus d’un an de sélection et pire un patrimoine génétique…
    Le premier résultat est intéressant mais j’attends encore de voir leur évolution physique (forme, nageoires…). Pour la couleur, j’avoue que c’est bien parti.

    Voila, tu sais tout mon ami! 🙂

    Yann

  4. Salut,
    Je viens vers vous mon neuveu a acheté 5 jeunes discus. Il vient de se mettre dans l’aquariophilie et il est débutant. Il voudrait bien avoir des informations sur les précautions à prendre avec ses discus; sur les changements d’eau, quels sont les paramètres à suivre.
    Merci

  5. Yann Hoiret on

    Bonjour Romain,
    C’est sympa de votre part de « coacher » votre neveu! 🙂
    J’ai rédigé quelques articles qui pourraient l’aider:

    Ici quelques règles générales pour bien maintenir les discus: http://www.fanatik-discus.com/2008/11/pour-une-bonne-maintenance-des-discus/

    Ensuite, un peu plus technique mais vulgarisé, quelques clefs autours de l’eau: http://www.fanatik-discus.com/2009/09/leau-cet-element-si-important-pour-la-maintenance-des-discus/
    Ce dernier lien vous amènera sur 2 articles qui pourraient vous intéresser.

    Si il le peut, il peut « liker » la page Facebook de Fanatik-Discus afin de suivre l’actualité du site.

    Au plaisir,

    Yann

Leave A Reply