Napoli Aquatica 2015, le championnat du monde des discus

1

La 4ème édition du championnat du monde de discus Napoli Aquatica 2015 s’est déroulée durant le mois de septembre dans la ville italienne de Napoli.

Yann Hoiret au Napoli Aquatica 2015

Réputé pour la qualité de son organisation et son aura internationale, ce concours a toujours attiré une foule de visiteurs.

C’est l’occasion pour les organisateurs de créer un vrai pôle d’attractivité avec côté aquariophilie plusieurs concours dédiés par exemple aux bettas, ou l’aquascaping.
Les visiteurs pouvant aussi prendre contacts avec les nombreuses marques et revendeurs présents durant la manifestation.

Après avoir été invité à la 4ème édition du « NaQ World Discus Congress 2015 » (Congré mondial dédié aux concours de discus) ; je fis pour la première fois le long trajet jusque la ville ou s’élève non loin le Vésuve, ou la pizza Margarita est un don du ciel et ou le footballeur Diego Maradona est une icône adulée…

Une manifestation que je vous propose de découvrir ici sur Fanatik-Discus…

             Hommage à Maradona Napoli Aquatica 2015

Diego Maradona, très présent à Naples…

 

Une ville trépidante

Yann Hoiret à Naples

L’accueil chaleureux des Napolitains

Pizza à Napoli

Je ne commencerais par cet article sans remercier les Napolitains qui ont croisé notre route. Après avoir quelque peu préparé ce voyage, j’avoue avoir été ravi de l’ambiance de cette ville.

Sans cesse en activité, Napoli bouillonne ! Certes, il n’est pas conseillé d’arpenter certains quartiers, mais quelle authenticité…
Car si notre passion nous oblige à faire de nombreux kilomètres, elle nous permet aussi de faire de belles rencontres et découvrir de nouvelles cultures…

Poissonnerie à Napoli

Une petite poissonnerie de quartier 

C’est ainsi que j’ai eu le grand plaisir de découvrir sur ma route, la belle installation de Matteo Paolieri, un passionné de discus italien. Je le remercie encore, lui et sa femme Rossella pour leur chaleureux accueil !

 

Matteo Paollieri et Yann Hoiret Sept 2015

Chez Matteo… La vie est douce

 

Un vrai pôle d’attractivité

Aquascaping Napoli discus show 2015

Napoli Aquatica 2015 (NaQ) héberge le championnat du monde de discus mais aussi d’autres concours. De même, il est intéressant de pouvoir déambuler au milieu des stands qui proposent l’étendu de leur savoir faire.

 

Napoli discus show 2015

Un flux ininterrompu de visiteurs

Il faut avouer que la fréquentation est impressionnante. Situé à proximité d’un grand centre commercial, la manifestation bénéficie du flux de visiteurs de la zone ainsi qu’une campagne publicitaire rondement menée.

Hormis le site web de Napoli Aquatica 2015 déjà joliment réalisé le championnat du monde bénéficie est plus d’une communication relayée par d’immenses panneaux à l’entrée de la ville.

Ce n’est pas moins de 25 000 personnes qui ont arpentées les allées du NaQ 2015 durant les trois jours d’ouverture. (Source organisateur)

Aquascaper Napoli discus show 2015

« Live » Aquascaping à Napoli Aquatica 2015

Aquascaping winner Napoli discus show 2015

Best in show 2015

 

La qualité du championnat du monde des discus 2015

Discus world discus championship Napoli 2015

Les discus étaient réparti en 9 catégories : Les discus sauvages, les discus à patron de couleur de base brun (turquoise et snakeskin), les discus à patron de couleur de base jaune (Pigeon blood), les bleus unis, les rouges, les jaunes, les red spotted, les albinos (unis ou à patron) et les inclassables.

Pour juger les 200 poissons présentés, les organisateurs avaient invités un panel de 5 juges internationaux présidé par Carmelo Arico (Italie). Cüneyt Birol (Turquie), Hiroshi Irie (Japon), Kuo-Yun Kuan (Taïwan), Manfred Göbel (Allemagne) et Mike O’Sulivan (Angleterre) avaient la lourde tâche d’élire les plus beaux individus du championnat du monde des discus.

Et avec 5000€ proposés au propriétaire du discus élu « Best in Show » (Plus beau poisson du concours) il semblerait que cette somme fût une source de motivation suffisante pour que de beaux discus intègrent le concours !

Go pro à Napoli Aquatica 2015

Quelques Fanatiques au championnat…

La qualité des discus présentés fût de bonne facture. Avec toutefois un niveau plus bas pour la catégorie des discus sauvages et une catégorie « jaune » d’un intérêt peut être discutable. Cette dernière sera d’ailleurs remise en question lors du Congrès mondial 2015.

Dans certaines catégories, les podiums furent très disputés avec parfois pratiquement 6 poissons avec des notes très proches.
Subsiste toutefois encore certains défauts physiques chez certains poissons qui mériteraient peut être d’être plus sanctionnés.

L’un des grands gagnants de cette édition sera l’éleveur malais Tony Tan chez qui la plupart des discus gagnant sont issus.
Le meilleur éleveur amateur italien sera aussi désigné lors de ce championnat du monde des discus 2015.

 

Les discus sauvages

Avec un peu plus de 20 participations cette catégorie peine encore à attirer un grand nombre de passionnés.

Le podium sera 100% italien avec Enzo Famulari qui remporte la 1ère et 3ème place et Valerio Rizzo la seconde place.

Trois discus bruns qui auront une chose en commun : Un comportement absolument attractif. La plupart du temps, il me faut passer un certain temps pour prendre cette catégorie de discus en photo, ou même me contorsionner.

Un simple doigt posé sur la vitre avant de l’aquarium et ces trois poissons se jetaient littéralement devant nous !

A noté qu’une paire de discus issus de « Heckel cross » avaient été placé en catégorie sauvage, mais ont été replacé en catégorie Open.

Pour ces trois poissons, j’avoue avoir une préférence sur le poisson élu 3ème qui a, à mon sens un front mieux formé.

 

Championnat du monde des discus sauvage 1st

Discus premier en sauvage de l’italien Enzo Famulari

 

Championnat du monde des discus 2nd sauvage Championnat du monde des discus sauvage 3rd

A gauche le second de Valerio Rizzo, à droite le troisième d’Enzo Famulari 

 

Les discus jaunes

Une des particularités du championnat du monde des discus, cette catégorie fait quelque peu débat.

Même si il semble bien que la couleur jaune existe génétiquement ; la possibilité de colorer des discus de base Pigeon blood avec des pigments jaunes rend cette catégorie peut être peu pertinente.

Ces poissons sont ils réellement représentatifs ? D’autres variétés mériteraient peut être d’avoir leur propre catégorie.

 

Championnat du monde des discus jaune 1st

Le premier de Tony Tan

Championnat du monde des discus jaune 2nd Championnat du monde des discus jaune 3rd

A gauche le second de Tony Tan, à droite le poisson de Jessica Cannilla

 

Les discus spotted

Toujours très difficile à sélectionner, les discus présentent souvent des qualités à la hauteur de leurs défauts…

Comme je le dis souvent, réunir un patron de qualité (Avec des points recouvrant jusque les opercules du discus) et une forme harmonieuse relève du vrai défi !

Généralement, la sélection d’un beau patron, bien ponctué et uniforme se fait au détriment d’autres caractères.

Ici, les gagnants présentent des déformations au niveau de leurs fronts. Des déformations qui sont toutefois moins importantes que sur d’autres poissons concourant dans la même catégorie. Surtout des « doubles mentons » (cf photo ci-dessous)

Championnat du monde des discus 1st red spotted Championnat du monde des discus 1st red spotted face

Les trois discus spotted gagnants de Tony Tan

Championnat du monde des discus 2nd red spotted Championnat du monde des discus 3rd red spotted

 

Championnat du monde des discus red spotted Defect Championnat du monde des discus red spotted Defect Championnat du monde des discus red spotted Defect  Championnat du monde des discus red spotted Defect

Quatre poissons non récompensés présentant de gros défauts de « double manton »

 

Les discus albinos de Napoli Aquatica 2015

Encore une fois des variétés bien difficiles à sélectionner. Les formes sont à mon sens souvent le point faible des variétés albinos.

Le poisson élu deuxième de Chen’s Discus est à mon avis le plus complet. Une belle réussite.

Le discus arrivé premier a un patron de bonne facture mais sa forme reste pour moi à un niveau inférieur du second.

Les spotted snake skin sont déjà bien difficile à sélectionner… Alors je vous laisse imaginer avec le gène albinos en plus… un énorme challenge !

 

Championnat du monde des discus 1st albinos

Discus spotted snake skin albinos gagnant de Tony Tan

Championnat du monde des discus 2nd albinos Championnat du monde des discus 3rd albinos

De gauche et à droite, le second de Chen’s discus et le troisième issus de l’élevage de Tony Tan

 

Les poissons de la catégorie « open »

Dans cette manifestation, il n’y eu qu’une catégorie « open » regroupant ainsi les discus ne pouvant pas entrer dans les autres catégories proposées ; qu’ils soient de couleur uni ou à patron.

Je pense sincèrement que séparer cette catégorie en deux ne peut être que bénéfique en séparant ces deux grands types de patrons.

Durant ce Napoli Aquatica 2015 il y eu de beaux sujets qui furent bien difficile à départager…

Le gagnant, un léopard ring aurait pu aussi être placé en catégorie red spotted (Comme on peut le voir dans certains concours). Un discus plutôt élégant.

Le second, un beau heckel cross que l’on ne présente plus car cette variété fait dorénavant parti des valeurs sûres de l’éleveur Malais Tony Tan.

Ce poisson fût inscrit en catégorie « sauvage » puisque le règlement y autorisait les discus issus de F1 et F2.

Ce heckel cross fût toutefois reclassé en catégorie « open » par les organisateurs ce qui me semble aussi être plus logique.

A la troisième place un snakeskin butterfly qui aurait pu être surpassé par un ou deux jolis discus snow white ou même un white butterfly.

Il y a fort à parier que ces poissons ne se soient pas mis en valeur le jour du jugement. Je vous laisse apprécier plus bas le niveau de ces discus.

 

Championnat du monde des discus 1st Open

Léopard ring de Tony Tan élu premier

 

Championnat du monde des discus 2nd Open Championnat du monde des discus 3rd Open

A gauche le second, un heckel cross de Tony, à droite le troisième de Steve Proctor (Lignée Ricky Lim)

 

11 th nAq 2015 Tony Tan 13th SG Discus NaQ 2015

A gauche un snow white de Chen’s Discus, A droite un white butterfly de SG discuscoltura

 

La catégorie pigeon blood

Cette catégorie fera partie de celles qui ont rassemblée le moins de participants avec les albinos et les discus jaunes.

Mais le niveau de certains participants était plutôt intéressant.

Les trois gagnants présentaient de belles formes et des patrons de coloration très réguliers.

Dans cette catégorie, les visiteurs ont pu apercevoir quelques beaux pigeon blood qui ont cependant échoués. Je vous invite à apprécier aussi ces très beaux poissons…

Championnat du monde des discus 1st pigeon blood

Le gagnant en pigeon blood de Tony Tan

Championnat du monde des discus 2nd pigeon blood Championnat du monde des discus 3rd Open

A gauche le second de Tony Tan, à droite le troisième de Steve Proctor (Lignée Ricky Lim)

 

4th pigeon blood NaQ 2015 Tony Tan 8th pigeon blood NaQ 2015 SG Discus

Deux poissons non primés, à gauche celui de Tony Tan (4ème), à droite celui de SG Discus (8ème)

 

La catégorie rouge

Etant éleveur de discus rouges, je pense que vous ne serez pas surpris d’apprendre que c’est une catégorie que j’observe avec attention…

A ce jour, on peut affirmer que les éleveurs ont une bonne maîtrise de la couleur rouge. Ils restent nombreux à essayer d’obtenir cette couleur sur la tête du poisson.

En effet, il n’est par exemple pas très fréquent d’observer des discus aux opercules rouges. Mais il faudra toutefois faire attention à ce que cette quête de la couleur ne se fasse pas au détriment d’autres critères qui me semble essentiels tels que la forme, le front harmonieux ou encore ce que les anglophones appellent « the double chin » ou en français « le double menton ».

Il y eu de très beau poissons en concours et cette catégorie aura accueilli quelques beaux spécimens issus d’élevages amateurs. Ce sera d’ailleurs Sergio Casati qui remportera le prix du meilleur éleveur italien avec l’un de ces discus red melon.

Je vous laisse apprécier ici quelques beaux spécimens aperçu durant le concours.

 

Championnat du monde des discus solid red 1 st

L’une des spécialité de Ricky Lim… premier dans sa catégorie

 

Championnat du monde des discus solid red 2nd Championnat du monde des discus solid red 3rd

Les deuxième et troisième de Tony Tan

 

Championnat du monde des discus solid red best italian breeder

Le discus red melon élu plus beau poisson présenté par un éleveur amateur italien

Sergio Casati

 

Francesco Penazzi 7th Solid red NaQ 2015 8th Francesco Penazzi solid red NaQ 2015

Les Red Golden Diamond de Francesco Penazzi 7ème et 8 ème

Les discus solid blue de Napoli Aquatica 2015

Les quatre discus arrivés dans les premières places auront littéralement écrasé leurs concurrents. Tous issus de l’éleveur malais Tony Tan, ces poissons présentaient des tailles impressionnantes. D’une belle uniformité de couleur et un bleu électrique saisissant.

Il n’y aurait pas eu de scandale si l’un de ces poissons fût élu « best in show ». (Le gagnant de cette catégorie sera d’ailleurs élu « best in show » au concours de Shanghai en Chine quelques semaines après)

Le gagnant frôle la perfection, même si sa petite faute de couleur sur sa nageoire dorsale aurait pu lui faire perdre plus de points.

En tous cas un beau travail de sélection pour ces quatre poissons.

 

Championnat du monde des discus solid blue 1st

Les trois discus gagnants issus de l’élevage de Tony Tan

Le premier présenté par son distributeur Discus Vigo (Espagne)

 

Championnat du monde des discus solid blue 2nd Championnat du monde des discus solid blue 3nd

 

4th NaQ 2015 Tony Tan

4ème discus blue diamond de Tony Tan

 

Tony Tan Carmelo Arico Napoli discus show 2015

Carmelo Arico et Tony Tan, le grand gagnant de l’événement

 

Le best in show est un turquoise

Les éleveurs furent très nombreux à se présenter dans cette catégorie, confirmant ces dernières années le regain d’attractivité pour les variétés turquoise.

Avec 47 inscriptions (!!!) on peut en effet affirmer que cette catégorie a la côte.

Ici aussi, se sera l’éleveur Tony Tan qui remportera les trois premières places.

Son représentant espagnol Discus Vigo remportera ainsi la première place de la catégorie turquoise, le best in show (Plus beau discus du concours) et ainsi… la coupe du monde des discus qui est à présent décerné lors de ce championnat du monde à Napoli aquatica.

Et quel trophée! Une magnifique œuvre d’art.

Cette catégorie accueillait les discus de couleur de base brun, et quelques beaux discus snakeskin ont été présenté.

Je vous laisserais apprécier ici aussi une paire de clichés de discus n’ayant pas remporté de prix. J’imagine qu’un bon nombre d’entre vous seraient tout à fait prêt à maintenir ces malheureux perdants dans vos aquariums!

Un grand bravo à la Malaisie qui aura une fois de plus bien figuré lors de ce Napoli Aquatica 2015.

 

Championnat du monde des discus turquoise 1st best in show

Discus champion en turquoise et élu « Best in Show »

présenté par Discus Vigo, distributeur espagnol de Tony Tan

World cup Napoli discus show 2015

 

Championnat du monde des discus turquoise 2nd Championnat du monde des discus turquoise 3rd

Les deuxième et troisième issus de l’éleveur Malais Tony Tan

 

6th NaQ 2015 Tony Tan 8th NaQ 2015 Tony Tan snakeskin

6ème et 8ème, encore deux beaux poissons de Tony Tan

 

Intérêt pour les concours: Attention danger ?

Napoli Aquatica 2015 fût une belle manifestation. On peut affirmer qu’il s’agit d’une organisation professionnelle de très haut niveau.

Les concours d’aquascaping, de discus, de Betta et l’ensemble des professionnels venus présenter leurs produits forment un excellent pôle d’attractivité.

En ce qui concerne le championnat du monde des discus, il convient de noter toutefois une certaine tendance (qui n’est cependant pas propre à ce concours).

Cette belle manifestation, point d’orgue des concours en Europe pourrait à mon sens perdre de son attractivité si elle n’envoie pas de signaux forts aux mondes professionnel et amateur.

En effet, la diversité des participants n’est guère au rendez vous (Tout comme d’autres concours) et ce championnat du monde serait en mesure (De part son aura) de montrer le chemin à emprunter afin de réunir un maximum de participants venant de divers horizons.

Ou sont les éleveurs amateurs ou professionnels allemands ? Ou sont les magnifiques discus des éleveurs de Singapour ? Comment se fait-il que très peu d’amateurs de l’est de l’Europe ne soient venu ? (Le dernier concours polonais à en effet accueilli un bon nombre d’amateurs) Ou sont les exportateurs de discus sauvages brésiliens et leurs splendides poissons ?

Sergio Casati best italian breeder Napoli discus show 2015

Sergio Casati ici récompensé du titre du meilleur éleveur amateur italien

Un trophée qui pourrait s’ouvrir aux autres nations?

Il existe certes de nombreux points de blocage qu’il semble difficile à surmonter (Notamment au niveau des coûts liés au déplacement, hébergement, inscription etc.) mais je pense qu’il faudrait aussi apporter plus de pédagogie sur le concours en lui-même afin de démocratiser la participation des amateurs.

Sur cette édition 2015 près de 50% des poissons inscrits provenaient de 3 éleveurs professionnels (Eleveurs et/ou leurs représentants distributeurs). Je ne conteste absolument pas la qualité des poissons qui ont gagnés. Ceux-ci méritaient tout à fait de gagner, jugé par un jury de qualité choisi avec soin.

Mais cet état de fait n’incite pas, à mon humble avis l’ensemble des éleveurs amateurs ou professionnels à participer. Nous assistons peut être à une forme d’élitisme dans les concours qui deviennent de plus en plus difficilement accessible financièrement aux éleveurs. Je pense même que les professionnels choisiront de plus en plus leurs manifestations pour en délaisser d’autres.

Le congrès mondial des discus proposé de façon biannuelle lors des éditions du Napoli Aquatica doit contribuer à apporter plus de clarté sur le déroulement du championnat du monde, son système de notation et sa catégorisation.

La création d’un standard devenant à mon sens absolument nécessaire…

Ceci, afin que l’ensemble des participants ou ceux qui aspirent à y participer comprennent comment sont évalués leurs discus.

Sans quoi… Je ne crains que les passionnés ou les professionnels ne se détournent petit à petit des concours. (Même si les professionnels ont besoin de cela pour leur notoriété sur le marché aquariophile)

Il faut se mobiliser ensemble pour trouver des solutions et faciliter l’accès à ce genre de manifestations.

Souvenons-nous que l’ancien championnat du monde de Duisburg en Allemagne a perdu de son attractivité au fil des années ; avec pour effet l’annulation de la manifestation par son organisateur professionnel. Car il ne faut pas oublier qu’une organisation de cette ampleur nécessite qu’elle soit supportée par un professionnel qui (Et c’est bien légitime) attendra un minimum de retours sur investissement.

Une association d’amateurs ne pourraient pas organiser un tel événement…

Arrêtons de nous cacher derrière l’argument d’un marché en berne ; les discussophiles sont en nombre conséquent. Ils n’attendent qu’un signe…

 

J’espère que vous aurez apprécié ce reportage, je vous invite aussi à découvrir mon compte rendu dédié au 4 ème congrès mondial des discus qui s’est déroulé à Naples lors de cette édition du championnat du monde des discus de Napoli Aquatica 2015.

Bravo aux organisateurs du Napoli Aquatica 2015 qui ont réalisé ici un très bel événement.

Je vous invite à retrouvez l’ensemble des photos (dont certaines inédites) sur la page Facebook de Fanatik-Discus.

 

Je dédie ce reportage à mon ami Francesco

Yann Hoiret
Fanatik-Discus.com

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge lors du France Discus show 2014 d'Arvert, du Greek Discus Show 2014 d'Athènes, du Paris Grigny discus show 2015, du France Discus Show 2016 et du FIDO concurso 2016 Espagne.

Un commentaire

Leave A Reply