Le Bleher des discus TOME 1 Heiko Bleher

0

Couverture du Bleher des Discus Tome 1

Heiko Bleher est un de ceux qui ont contribué à la notoriété actuelle du discus. Je n’étais qu’un adolescent lorsque je découvrais pour la première fois le magazine « aqua geographia » et Heiko Bleher.

Je m’abreuvais alors des récits de cet homme arpentant l’Amazonie à pieds nus. Il y a quelques années, un de mes amis qui connait fort bien ma passion du discus me téléphone… « Yann, j’ai dans les mains un livre très intéressant sur les discus, les détails donnés sont vraiment époustouflants ! »

Cet ami importateur de poissons d’ornement et amoureux de reptiles en tous genres me mis la puce à l’oreille… Il me fallait ce livre !

 Heiko Bleher vous embarque dès les 25 premières pages…

Dès la préface, l’auteur nous apprend qu’il propose une nouvelle systématique, avec le genre Symphysodon se divisant selon lui en trois espèces. Il nous fait de même comprendre que son exposé se tiendra en 2 tomes…Le premier faisant déjà plus de 670 pages !

Hans J. Mayland est quant à lui persuadé que l’œuvre de Bleher est l’une des plus documentée. Il met l’accent sur les difficultés qui existent pour collecter des informations au cœur de l’Amazonie sauvage, mettant ainsi en relief le travail de Bleher.

L’introduction retrace quant à elle l’histoire du discus dans ses grandes lignes. On appréciera les anecdotes et les illustrations représentant des couvertures de magazines, des timbres, tee-shirt, tatouages… à l’effigie du roi.

Ces quelques pages expliquent l’origine de la ferveur existant autours de ce poisson érigé, en quelque dizaines d’années seulement au rang de « super star ».

Ce premier tome  édité en 2006 s’articule en cinq chapitres qui évoqueront tour à tour l’histoire et la taxinomie du discus, sa distribution, les variétés existantes dans la nature ainsi qu’un dernier chapitre de 423 pages sur l’habitat et sa capture.

 

La découverte d’une future star…

Dans l’avant propos du livre, Heiko Bleher nous promet des informations inédites concernant l’histoire du discus et  ses découvertes.

Promesse tenue ! Je ne me rappelle pas avoir jamais lu un tel récit. Du voyage de 18 ans de Natterer décrit dans le contexte historique, en passant par les premiers dessins de discus couchés sur le papier par Kner (1842) et Burkhardt (1865) ; ce premier chapitre propose un passionnant voyage au cœur du « poumon vert » amazonien.

Les découvertes du 20ème siècle et l’histoire des premiers discus ramenés vivant en 1920 sont également narrés. L’auteur décrit ses découvertes et partage de beaux clichés d’époque. (La photo des premiers bidons servant à transporter les poissons d’aquarium nous plonge directement dans les années 1900 !)

 

Trois espèces de discus ?

Le second chapitre aborde la taxinomie du discus, avec la présentation des travaux de Johann Jacob Heckel, Jacques Pellegrin, Léonard P. Schultz et Sven O. Kullander.

Les photos des premiers discus décrits accompagnent les descriptions originales démontrant le travail de recherche de l’auteur.

Ce chapitre sera clôt par de larges commentaires de Jacques Géry et Heiko Bleher. Ceux-ci relèveront des incohérences remettant en cause la révision de Schultz, ou même l’absence de précisions fiables sur les lieux de pêche de certains discus.

Au fil des pages, le lecteur comprendra mieux pourquoi l’auteur met un point d’orgue quant à la précision des informations traitées dans l’ouvrage.

En effet, il détaille de nombreux faits étayant son hypothèse. Etonnamment documenté le « Bleher des discus » présente une grande quantité d’arguments permettant à son auteur de proposer 3 espèces de discus ; S. discus Heckel 1840, S. aequifasciatus Pellegrin 1904, S. haraldi Schultz 1960.

Il utilisera des documents historiques, géographiques, des résultats d’élevage, d’analyses ADN, des collectes personnelles, observations « in situ » et bien d’autres choses pour justifier cela.

Selon Bleher, parmi le grand nombre de textes et ouvrages concernant la distribution des discus, nombreux seraient ceux douteux et imprécis.

Ainsi, le chapitre 3 présente la synthèse d’une cinquantaine d’années de collecte dans le milieu naturel.

Une première carte présente la distribution géographique des divers types de Symphysodon avec les trois types d’eau présente dans ces écosystèmes (Eaux claires, noires, blanches). Ensuite elle sera divisée en huit cartes plus précises accompagnées à chaque fois de larges commentaires.

Cela nous conduira logiquement aux très nombreuses photos composant le 4ème chapitre dédié aux variétés de discus existants dans la nature.

Plus de 200 photos de discus Heckels, bruns, bleus et vert composent celui-ci ; et chacune d’entre elle est accompagnée de son lieu de collecte.

 

Extrait du Bleher des discus Tome 1

Un 5ème chapitre du Bleher des discus version XXL…

Le cinquième et dernier chapitre du Tome 1 évoque cinq thèmes que sont : L’habitat naturel et les types d’eau du discus, les paramètres relevés dans ceux-ci, l’alimentation du discus dans la nature, les communautés de discus et leurs ennemis avec pour finir leur capture.

Comme je vous l’exposais un peu plus haut, ce chapitre est le plus conséquent du tome 1.

L’auteur nous emmène dans les huit régions qu’il présente au chapitre 3. Il détaille pour chacune d’entre elles leur histoire, leur culture, leurs particularités (naturelle, sociale, économique…), les principales agglomérations présentes etc…

Des récits qui dépassent de loin le seul thème du discus. De nombreuses anecdotes, photos et détails en perspective aboutissant sur un résumé des paramètres d’eau mesurés dans les divers biotopes.

Sur plus de 80 pages, l’alimentation des discus dans leur milieu naturel s’appuie sur les observations, recherches et analyses de contenus intestinaux des poissons collectés. Il s’agit ici de résultats d’investigations menées depuis plusieurs dizaines d’années.

Chaque catégorie d’aliments rencontré est exposé plus largement (détritus, matières végétales, algues, invertébrés) Ce sujet est d’ailleurs conclu par une intéressante synthèse.

Extrait du Bleher des discus Tome 1

Une sélection des espèces partageant l’habitat des discus est ensuite proposé sur 27 pages. (Communautés de discus et leurs ennemis) Vous trouverez un grand nombre de poissons rencontrés dans les divers rios (Nhamunda, Xingu, Tapajos, Demini etc…)
Leporinus, Myleus, Geophagus, raies, Pterophylum, Uaru et autres piranha sont superbement photographiés.

De quoi donner des idées aux aquariophiles cherchant des colocataires à leurs discus !

Heiko Bleher partage ici une anecdote qui me fit sourire (Mais certainement pas lui à l’époque!) Il raconte en effet, comment lors d’une de ses plongées il s’est retrouvé nez à nez avec un banc de piranhas noirs décrivant un cercle autours de lui…

Enfin, le dernier sujet abordé dans cet ouvrage sera la capture de sa majesté avec un bon nombre d’illustrations.
L’évolution des techniques est expliquée des années 1920 à nos jours. (Lien vidéo pêche aux discus de nuit)

 

Pour conclure…

Lorsque l’on commence à s’intéresser aux discus, il y a des personnalités que l’on évoque souvent. Heiko Bleher fait parti de celles la.

Cet ouvrage attendu depuis de très nombreuses années restera sans aucun doute longtemps parmi les références dédiées aux Symphysodon.

Il existe à l’heure actuelle un grand nombre de livres sur le discus ; mais celui-ci aborde le sujet d’un angle tout à fait différent. Ceci grâce à l’auteur qui depuis plus de 50 ans a eu la chance de parcourir de nombreux biotopes amazoniens. De même il nous fait revivre les prémices de ce que fût et sera la « sucess story » de ce poisson d’aquarium.

Personnellement, je ressens ce livre comme un partage avec l’ensemble de la communauté discussophile.

Tantôt admiré, parfois décrié ; Heiko Bleher est un homme particulier que ses amis considèrent et estiment. Nul doute qu’il signe ici un « bible de l’histoire du Symphysodon ».

Etant passionné d’élevage, j’attends désormais avec une certaine hâte le tome 2  que je vous propose de découvrir ici… (Découvrez la présentation du Tome 2)

Heiko Bleher et Yann Hoiret

Heiko Bleher et moi même au championnat du monde Duisburg 2008

Yann Hoiret

[wysija_form id= »2″]

About Author

Éleveur et Chroniqueur Discussophile, Yann Hoiret partage sur le blog Fanatik-Discus son expérience et sa passion pour le roi des aquariums. A partir de 2014 il collabore en tant qu'auteur pour le magazine français "AquaMag", les magazines allemands "Discus Live" et "Discus yearbook". Il participa en tant que Juge lors du France Discus show 2014 d'Arvert, du Greek Discus Show 2014 d'Athènes, du Paris Grigny discus show 2015, du France Discus Show 2016 et du FIDO concurso 2016 Espagne.

Leave A Reply